Le club bruxellois a fait appel de cette décision, a précisé à Belga Wim Van de Keere, manager général de l'Ethias League. La commission des licences doit rendre un avis définitif d'ici le 15 mai. Charleroi, Mons, Liège, Ostende, Alost et Anvers ont reçu une licence A. Louvain a demandé et reçu la licence B. Kangoeroes Boom, l'autre club de D2 ayant demandé sa licence, s'est de son côté vu octroyer une licence C. La licence A permet de jouer la Coupe d'Europe. Entre autres critères, il faut, pour l'obtenir, un budget d'au moins 1 million d'euros. Les licences B (750.000 euros de budget) et C (400.000 euros) ne permettent pas d'évoluer sur la scène européenne. Si l'Excelsior obtient sa licence, il y aura donc neuf clubs en D1 la saison prochaine. Verviers-Pepinster, assuré de terminer l'actuelle saison, n'a pas introduit de demande de licence pour la saison prochaine. "Il faut voir ce qui se passer avec les nouveaux gestionnaires de Verviers-Pepinster", déclare Wim Van de Keere. "Il pourrait y avoir une seconde période durant lesquelles les clubs pourraient introduire une demande de licence. Cela avait été le cas il y a quelques années, lorsqu'il avait été question d'un projet de club dans le Limbourg". (Belga)

Le club bruxellois a fait appel de cette décision, a précisé à Belga Wim Van de Keere, manager général de l'Ethias League. La commission des licences doit rendre un avis définitif d'ici le 15 mai. Charleroi, Mons, Liège, Ostende, Alost et Anvers ont reçu une licence A. Louvain a demandé et reçu la licence B. Kangoeroes Boom, l'autre club de D2 ayant demandé sa licence, s'est de son côté vu octroyer une licence C. La licence A permet de jouer la Coupe d'Europe. Entre autres critères, il faut, pour l'obtenir, un budget d'au moins 1 million d'euros. Les licences B (750.000 euros de budget) et C (400.000 euros) ne permettent pas d'évoluer sur la scène européenne. Si l'Excelsior obtient sa licence, il y aura donc neuf clubs en D1 la saison prochaine. Verviers-Pepinster, assuré de terminer l'actuelle saison, n'a pas introduit de demande de licence pour la saison prochaine. "Il faut voir ce qui se passer avec les nouveaux gestionnaires de Verviers-Pepinster", déclare Wim Van de Keere. "Il pourrait y avoir une seconde période durant lesquelles les clubs pourraient introduire une demande de licence. Cela avait été le cas il y a quelques années, lorsqu'il avait été question d'un projet de club dans le Limbourg". (Belga)