Comme au match aller, à la fin duquel Barcelone était parvenu à ramener un nul flatté du stade Santiago-Barnabeu, les coéquipiers de Lionel Messi ont été bousculés par une séduisante équipe du Real Madrid, qui n'a toutefois pas réussi à concrétiser sa domination. Les Merengues ont par conséquent laissé les Catalans remporter leur premier titre de la saison, trois mois après avoir gagné le Championnat d'Espagne et la Ligue des Champions.

La saison est lancée ! Mais quand démarrera-t-elle ?
La menace de grève qui pèse sur la Liga risque bien d'être mise à exécution. Hier, l'association entre le syndicat des joueurs et la Ligue professionnelle n'a débouché sur aucun accord. Une dernière réunion est prévue demain, mais le pessimisme est de rigueur.

Un clasico à suspense

Alors que le Real dominait, c'est le Barça qui a ouvert le score par Iniesta après une superbe ouverture de Messi (14e). Mais les Madrilènes ont rapidement égalisé par Ronaldo (19e) à la suite d'un corner.

Messi a redonné l'avantage aux Blaugranas juste avant la mi-temps après une talonnade inspirée de Piqué à l'entrée de la surface du Real (44e).

Suite à un corner, Benzema a égalisé en fin de match (82e), mais Messi a offert la Supercoupe au Barça en reprenant un centre d'Adriano venu de la droite (88e).

Lors des quatre éditions précédentes de Supercoupe face au Real, le Barça avait toujours perdu.

Le match a fini dans la confusion avec les exclusions de Marcelo, auteur d'un tacle violent sur Fabregas, et aussi de Mesut Ozil et de David Villa, qui ont échangé des coups dans un début de bagarre générale. Même l'entraîneur José Mourinho a été l'auteur d'un geste déplacé.

Sportfootmagazine.be, avec Belga et Daniel Devos

Comme au match aller, à la fin duquel Barcelone était parvenu à ramener un nul flatté du stade Santiago-Barnabeu, les coéquipiers de Lionel Messi ont été bousculés par une séduisante équipe du Real Madrid, qui n'a toutefois pas réussi à concrétiser sa domination. Les Merengues ont par conséquent laissé les Catalans remporter leur premier titre de la saison, trois mois après avoir gagné le Championnat d'Espagne et la Ligue des Champions. La saison est lancée ! Mais quand démarrera-t-elle ? La menace de grève qui pèse sur la Liga risque bien d'être mise à exécution. Hier, l'association entre le syndicat des joueurs et la Ligue professionnelle n'a débouché sur aucun accord. Une dernière réunion est prévue demain, mais le pessimisme est de rigueur. Un clasico à suspenseAlors que le Real dominait, c'est le Barça qui a ouvert le score par Iniesta après une superbe ouverture de Messi (14e). Mais les Madrilènes ont rapidement égalisé par Ronaldo (19e) à la suite d'un corner. Messi a redonné l'avantage aux Blaugranas juste avant la mi-temps après une talonnade inspirée de Piqué à l'entrée de la surface du Real (44e). Suite à un corner, Benzema a égalisé en fin de match (82e), mais Messi a offert la Supercoupe au Barça en reprenant un centre d'Adriano venu de la droite (88e). Lors des quatre éditions précédentes de Supercoupe face au Real, le Barça avait toujours perdu. Le match a fini dans la confusion avec les exclusions de Marcelo, auteur d'un tacle violent sur Fabregas, et aussi de Mesut Ozil et de David Villa, qui ont échangé des coups dans un début de bagarre générale. Même l'entraîneur José Mourinho a été l'auteur d'un geste déplacé. Sportfootmagazine.be, avec Belga et Daniel Devos