Il y a quelques jours, la radio espagnole "Cadena Cope" a affirmé que le club du Real Madrid allait demander des contrôles antidopage sérieux à la Fédération espagnole, citant un "interlocuteur" du Real Madrid.

Toujours selon cette radio, le Real ne comprend pas qu'Eufemiano Fuentes ait travaillé par le passé pour Valence, curieusement quand ce club a gagné deux championnats (2002 et 2004). Le Real a des doutes également sur la réputation douteuse de certains médecins travaillant pour le FC Barcelone.

Lundi, le FC Barcelone et Valence ont rejeté les accusations de dopage. Le premier cité a exprimé "publiquement sa totale indignation pour ces allusions qui lient le club à des pratiques de dopage et que le club réfléchissait à des actions en justice pour défendre l'honneur du club".

Valence, de son côté, a assuré n'avoir "jamais travaillé ou été conseillé directement ou indirectement" par le docteur Eufemiano Fuentes.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Il y a quelques jours, la radio espagnole "Cadena Cope" a affirmé que le club du Real Madrid allait demander des contrôles antidopage sérieux à la Fédération espagnole, citant un "interlocuteur" du Real Madrid. Toujours selon cette radio, le Real ne comprend pas qu'Eufemiano Fuentes ait travaillé par le passé pour Valence, curieusement quand ce club a gagné deux championnats (2002 et 2004). Le Real a des doutes également sur la réputation douteuse de certains médecins travaillant pour le FC Barcelone. Lundi, le FC Barcelone et Valence ont rejeté les accusations de dopage. Le premier cité a exprimé "publiquement sa totale indignation pour ces allusions qui lient le club à des pratiques de dopage et que le club réfléchissait à des actions en justice pour défendre l'honneur du club". Valence, de son côté, a assuré n'avoir "jamais travaillé ou été conseillé directement ou indirectement" par le docteur Eufemiano Fuentes. Sportfootmagazine.be, avec Belga