Après s'être fait une belle frayeur en encaissant un but sur la première action de Valence (9e) - un long centre de Feghouli pour Piatti qui devançait un Valdes peu inspiré -, les Barcelonais ont livré un véritable récital, retrouvant enfin leurs combinaisons inventives au milieu de terrain.


Messi a particulièrement surnagé: l'Argentin a fêté son 200e match en Liga sous les couleurs blaugrana en inscrivant un quadruplé.

Bien aidée par Iniesta, "la Pulga" a aidé les Barcelonais à rebondir après l'ouverture du score adverse.
L'Argentin profitait d'abord d'une interception ratée du défenseur français de Valence, Rami, sur un centre de Pedro, pour égaliser du gauche dans un angle complètement fermé (1-1, 22e).


Messi ne voulait pas en rester là


L'Argentin, loin d'être rassasié, se trouvait cinq minutes plus tard à la réception d'un bon centre de la gauche d'Abidal. Dans un premier temps, "el Diez" butait sur le gardien de Valence Diego Alves, mais profitait ensuite du ballon relâché par celui-ci pour donner l'avantage aux siens (2-1, 27e).
Le portier brésilien des visiteurs allait se racheter de cette erreur en détournant d'innombrables tentatives des Catalans.

Mais sur un énième assaut signé cette fois Tello, Messi se chargeait de mettre un terme au suspense en profitant d'un second ballon relâché par Alves (3-1, 76e). Déchaîné, le petit meneur de jeu inscrit même un quatrième but en lobant Alves d'une belle balle piquée (4-1, 85e). Xavi, à peine entré en jeu, se chargé d'alourdir un peu plus le score(5-1, 90e+1).


Le club d'Unaï Emery a rencontré celui de Pep Guardiola à quatre reprises cette saison et n'aura pas gagné une seule fois. Et Valence n'a plus gagné au Camp Nou depuis huit ans.

Lionel Messi, grâce au deuxième quadruplé de sa carrière après celui contre Arsenal, a porté son total à 146 buts en 200 matches de Liga.
Le triple Ballon d'Or est à une longueur de Cristiano Ronaldo dans la course au titre de pichichi cette saison (27 buts contre 28).


Cette victoire permet aux Catalans de revenir à 10 points du Real
Madrid, toujours leader avec 61 points après sa large victoire samedi (4-0) à Santiago Bernabeu face au Racing Santander.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Après s'être fait une belle frayeur en encaissant un but sur la première action de Valence (9e) - un long centre de Feghouli pour Piatti qui devançait un Valdes peu inspiré -, les Barcelonais ont livré un véritable récital, retrouvant enfin leurs combinaisons inventives au milieu de terrain. Messi a particulièrement surnagé: l'Argentin a fêté son 200e match en Liga sous les couleurs blaugrana en inscrivant un quadruplé.Bien aidée par Iniesta, "la Pulga" a aidé les Barcelonais à rebondir après l'ouverture du score adverse. L'Argentin profitait d'abord d'une interception ratée du défenseur français de Valence, Rami, sur un centre de Pedro, pour égaliser du gauche dans un angle complètement fermé (1-1, 22e). Messi ne voulait pas en rester là L'Argentin, loin d'être rassasié, se trouvait cinq minutes plus tard à la réception d'un bon centre de la gauche d'Abidal. Dans un premier temps, "el Diez" butait sur le gardien de Valence Diego Alves, mais profitait ensuite du ballon relâché par celui-ci pour donner l'avantage aux siens (2-1, 27e). Le portier brésilien des visiteurs allait se racheter de cette erreur en détournant d'innombrables tentatives des Catalans. Mais sur un énième assaut signé cette fois Tello, Messi se chargeait de mettre un terme au suspense en profitant d'un second ballon relâché par Alves (3-1, 76e). Déchaîné, le petit meneur de jeu inscrit même un quatrième but en lobant Alves d'une belle balle piquée (4-1, 85e). Xavi, à peine entré en jeu, se chargé d'alourdir un peu plus le score(5-1, 90e+1). Le club d'Unaï Emery a rencontré celui de Pep Guardiola à quatre reprises cette saison et n'aura pas gagné une seule fois. Et Valence n'a plus gagné au Camp Nou depuis huit ans. Lionel Messi, grâce au deuxième quadruplé de sa carrière après celui contre Arsenal, a porté son total à 146 buts en 200 matches de Liga. Le triple Ballon d'Or est à une longueur de Cristiano Ronaldo dans la course au titre de pichichi cette saison (27 buts contre 28). Cette victoire permet aux Catalans de revenir à 10 points du Real Madrid, toujours leader avec 61 points après sa large victoire samedi (4-0) à Santiago Bernabeu face au Racing Santander. Sportfootmagazine.be, avec Belga