"Evidemment, cela fait très plaisir quand le coach dit cela, cela donne de la confiance. Mais cela ne vaut rien si tu ne fais pas ton travail sur le terrain", a confié Witsel jeudi à l'issue de l'entraînement à Knokke-Heist. L'ancien Soulier d'Or se sent selon ses propres mots "super bien physiquement". Les autres Diables, selon l'ancien Standardman, sont aussi affûtés pour le Mondial. "L'équipe est prête. Tout le monde est serein dans sa tête. Il n'y a pas de nervosité. Nous savons ce que nous pouvons faire, ne nous mettons pas de pression supplémentaire." Terminer la phase de poule comme vainqueur du groupe H est l'objectif minimal, estime Witsel. "Nous devons d'abord être premiers dans notre poule. Ensuite, nous verrons match par match." Le joueur du Zenit Saint-Pétersbourg connaît évidemment mieux les internationaux russes que les autres Diables, à l'exception de son équipier Nicolas Lombaerts. "Ils veulent comme nous finir premiers du groupe. Mais ils ne nous sous-estiment certainement pas. Ils savent en Russie que nous avons une bonne équipe." (Belga)

"Evidemment, cela fait très plaisir quand le coach dit cela, cela donne de la confiance. Mais cela ne vaut rien si tu ne fais pas ton travail sur le terrain", a confié Witsel jeudi à l'issue de l'entraînement à Knokke-Heist. L'ancien Soulier d'Or se sent selon ses propres mots "super bien physiquement". Les autres Diables, selon l'ancien Standardman, sont aussi affûtés pour le Mondial. "L'équipe est prête. Tout le monde est serein dans sa tête. Il n'y a pas de nervosité. Nous savons ce que nous pouvons faire, ne nous mettons pas de pression supplémentaire." Terminer la phase de poule comme vainqueur du groupe H est l'objectif minimal, estime Witsel. "Nous devons d'abord être premiers dans notre poule. Ensuite, nous verrons match par match." Le joueur du Zenit Saint-Pétersbourg connaît évidemment mieux les internationaux russes que les autres Diables, à l'exception de son équipier Nicolas Lombaerts. "Ils veulent comme nous finir premiers du groupe. Mais ils ne nous sous-estiment certainement pas. Ils savent en Russie que nous avons une bonne équipe." (Belga)