Les prévisions sont nombreuses dans les médias à propos du match de l'année qui se déroulera ce soir. Quelle apothéose pour les play-offs. Les données sont simples: le Standard doit gagner pour s'emparer du titre, Genk peut se contenter d'un match nul. Il y a gros à parier que deux joueurs assumeront un rôle en vue: Jelle Vossen pour Genk et Axel Witsel pour le Standard.

Attaquant et buteur des Limbourgeois, Vossen adore se faire oublier avant de surgir en zone de vérité. Il devra également reculer dans le jeu pour aider sa ligne médiane qui, sans cet apport, pourrait être noyée par le milieu de terrain rouche. Côté liégeois, Axel Witsel est le phare de son équipe depuis des mois.

Le meilleur footballeur de D1 épate Eric Gerets qui a déclaré: "Je l'avais vu à l'oeuvre il y a un an: pas mal, un bon joueur. Mais, maintenant, c'est différent: Witsel a progressé, c'est le top. Son caractère me fait penser à... Jan Ceulemans. Axel ne parle pas beaucoup, comme c'était le cas de Jan autrefois, mais quelle présence sur le terrain. Axel a acquis une grosse personnalité."

Pierre Bilic

Les prévisions sont nombreuses dans les médias à propos du match de l'année qui se déroulera ce soir. Quelle apothéose pour les play-offs. Les données sont simples: le Standard doit gagner pour s'emparer du titre, Genk peut se contenter d'un match nul. Il y a gros à parier que deux joueurs assumeront un rôle en vue: Jelle Vossen pour Genk et Axel Witsel pour le Standard. Attaquant et buteur des Limbourgeois, Vossen adore se faire oublier avant de surgir en zone de vérité. Il devra également reculer dans le jeu pour aider sa ligne médiane qui, sans cet apport, pourrait être noyée par le milieu de terrain rouche. Côté liégeois, Axel Witsel est le phare de son équipe depuis des mois. Le meilleur footballeur de D1 épate Eric Gerets qui a déclaré: "Je l'avais vu à l'oeuvre il y a un an: pas mal, un bon joueur. Mais, maintenant, c'est différent: Witsel a progressé, c'est le top. Son caractère me fait penser à... Jan Ceulemans. Axel ne parle pas beaucoup, comme c'était le cas de Jan autrefois, mais quelle présence sur le terrain. Axel a acquis une grosse personnalité."Pierre Bilic