Les nageuses chinoises ont créé la surprise jeudi en devenant championnes olympiques du relais 4x200 m nage libre aux Jeux Olympiques de Tokyo, avec un nouveau record du monde (7 min 40 sec 33/100e), devant les Américaines et les Australiennes.

Parties très vite, Junxuan Yang, Muhan Tang, Yufei Zhang et Bingjie Li ont bien résisté au retour de la sextuple championne olympique Katie Ledecky, qui a offert l'argent aux Américaines titrées en 2016 à Rio (7:40.73), les championnes du monde australiennes se contentant du bronze (7.41:29).

Les nageuses chinoises ont créé la surprise jeudi en devenant championnes olympiques du relais 4x200 m nage libre aux Jeux Olympiques de Tokyo, avec un nouveau record du monde (7 min 40 sec 33/100e), devant les Américaines et les Australiennes. Parties très vite, Junxuan Yang, Muhan Tang, Yufei Zhang et Bingjie Li ont bien résisté au retour de la sextuple championne olympique Katie Ledecky, qui a offert l'argent aux Américaines titrées en 2016 à Rio (7:40.73), les championnes du monde australiennes se contentant du bronze (7.41:29).