"C'est toujours un choc, parce que cette incertitude continue", a dit Vettel lors d'un point presse dans le paddock du circuit de Jerez où les nouvelles monoplaces de la saison 2014, mais pas sa Red Bull, pas encore prête, ont entamé mardi matin leur première session d'essais officiels de l'année. "Il faut prier, souhaiter et espérer qu'un miracle va se produire, qu'il va se réveiller comme si de rien n'était, comme il était auparavant", a ajouté Vettel. Dès que Vettel a su que Schumacher avait eu un accident, le 29 décembre à Méribel, il lui a envoyé un SMS, a-t-il confirmé mardi à Jerez. "J'ai su que tu étais tombé. J'espère que ce n'est pas grave", a écrit Vettel à son compatriote. "Michael, chaque jour je suis tes progrès et chaque jour je suis proche de toi", a écrit Lauda, désormais haut responsable de l'écurie Mercedes-AMG de F1, sur l'adresse "#ForzaMichael" mise en place par l'écurie Ferrari. "J'espère que je pourrai te parler très bientôt", ajoute Lauda, champion du monde en 1975 et 1977, chez Ferrari, puis en 1984, chez McLaren. Lui-même miraculé après un accident en Grand-Prix en 1976, Lauda a dirigé Schumacher lors de ses trois dernières saisons de F1, de 2010 à 2012 chez Mercedes-AMG.

"C'est toujours un choc, parce que cette incertitude continue", a dit Vettel lors d'un point presse dans le paddock du circuit de Jerez où les nouvelles monoplaces de la saison 2014, mais pas sa Red Bull, pas encore prête, ont entamé mardi matin leur première session d'essais officiels de l'année. "Il faut prier, souhaiter et espérer qu'un miracle va se produire, qu'il va se réveiller comme si de rien n'était, comme il était auparavant", a ajouté Vettel. Dès que Vettel a su que Schumacher avait eu un accident, le 29 décembre à Méribel, il lui a envoyé un SMS, a-t-il confirmé mardi à Jerez. "J'ai su que tu étais tombé. J'espère que ce n'est pas grave", a écrit Vettel à son compatriote. "Michael, chaque jour je suis tes progrès et chaque jour je suis proche de toi", a écrit Lauda, désormais haut responsable de l'écurie Mercedes-AMG de F1, sur l'adresse "#ForzaMichael" mise en place par l'écurie Ferrari. "J'espère que je pourrai te parler très bientôt", ajoute Lauda, champion du monde en 1975 et 1977, chez Ferrari, puis en 1984, chez McLaren. Lui-même miraculé après un accident en Grand-Prix en 1976, Lauda a dirigé Schumacher lors de ses trois dernières saisons de F1, de 2010 à 2012 chez Mercedes-AMG.