"J'ai fait tout ce que je pouvais pour réparer les problèmes électroniques depuis quelques jours, mais je ne peux pas continuer comme ça. N'ayant aucun pilote automatique signifie que je ne peux pas courir, et si je ne peux pas courir, je dois abandonner", explique le Polonais sur le site officiel du Vendée Globe.

"C'est une décision difficile, une des plus difficiles de ma vie. Mais le Vendée Globe, c'est la puissance de l'océan et vous ne pouvez pas vous y opposer", ajoute Zbigniew Gutkowski, 15e et dernier au moment de son abandon.

Zbigniew Gutkowski est le 6e skipper à avoir quitté la course autour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance, qui avait commencé le 11 novembre, après Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel), Louis Burton (Bureau Vallée), Samantha Davies (Savéol) et Jérémie Beyou (Maître CoQ).

Le Cléac'h toujours leader, devant Gabart et Stamm

Le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) était toujours en tête mercredi soir du Vendée Globe, devant son compatriote François Gabart (Macif) et le Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat).

Le Cléac'h a été le premier à passer dans l'hémisphère sud mercredi matin, après 10 jours 19 heures et 18 minutes de course. Il n'a toutefois pas battu le record Les Sables-d'Olonne - Equateur, détenu depuis 2004 par Jean Le Cam en 10 jours 11 heures et 22 minutes.

Quatorze monocoques Imoca de 60 pieds (18,28 m) restaient en course mercredi soir.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le classement à 20h00, mercredi :

1. Armel Le Cléac'h (Fra/Banque Populaire) à 20.959,3 milles de l'arrivée

2. François Gabart (Fra/Macif) à 38,4 milles du premier

3. Bernard Stamm (Sui/Cheminées Poujoulat) à 44,4

4. Vincent Riou (Fra/PRB) à 44,5

5. Jean-Pierre Dick (Fra/Virbac-Paprec 3) à 52,8

6. Alex Thomson (G-B/Hugo Boss) à 65,3

7. Mike Golding (G-B/Gamesa) à 186,1

8. Jean Le Cam (Fra/SynerCiel) à 210

9. Dominique Wavre (Sui/Mirabaud) à 222

10. Arnaud Boissières (Fra/Akena Vérandas) à 295,7

"J'ai fait tout ce que je pouvais pour réparer les problèmes électroniques depuis quelques jours, mais je ne peux pas continuer comme ça. N'ayant aucun pilote automatique signifie que je ne peux pas courir, et si je ne peux pas courir, je dois abandonner", explique le Polonais sur le site officiel du Vendée Globe. "C'est une décision difficile, une des plus difficiles de ma vie. Mais le Vendée Globe, c'est la puissance de l'océan et vous ne pouvez pas vous y opposer", ajoute Zbigniew Gutkowski, 15e et dernier au moment de son abandon. Zbigniew Gutkowski est le 6e skipper à avoir quitté la course autour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance, qui avait commencé le 11 novembre, après Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel), Louis Burton (Bureau Vallée), Samantha Davies (Savéol) et Jérémie Beyou (Maître CoQ). Le Cléac'h toujours leader, devant Gabart et Stamm Le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) était toujours en tête mercredi soir du Vendée Globe, devant son compatriote François Gabart (Macif) et le Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat). Le Cléac'h a été le premier à passer dans l'hémisphère sud mercredi matin, après 10 jours 19 heures et 18 minutes de course. Il n'a toutefois pas battu le record Les Sables-d'Olonne - Equateur, détenu depuis 2004 par Jean Le Cam en 10 jours 11 heures et 22 minutes. Quatorze monocoques Imoca de 60 pieds (18,28 m) restaient en course mercredi soir. Sportfootmagazine.be, avec Belga