Burton, le benjamin de la flotte (27 ans), prendra vers 10h00 heure belge une décision sur la poursuite éventuelle de la course après une évaluation des dégâts. La collision a eu lieu à environ 400 milles au large de Lisbonne, a-t-on précisé de même source. Elle est la deuxième de la course après celle, lundi, qui a contraint le Français Kito de Pavant (Groupe Bel) à abandonner.

"Il était en veille dans le cockpit et son radar et son AIS (système qui permet à un navire d'être repéré en permanence en mer) étaient allumés. Il évoluait à 18 noeuds (environ 30 km/heure) dans une mer formée avec un vent de sud-ouest de 32 noeuds générant une visibilité très limitée", a précisé la direction de course.

"Rapidement, Louis a viré pour faire route au Nord-Est, sécuriser le mât et a constaté un hauban endommagé à 1,80 mètre au-dessus du pont", a-t-on encore indiqué. "Louis va bien, il attend le lever du jour (aux alentours de 09h30 heure belge) pour un diagnostic plus complet sur le galhauban bâbord (cable qui tient le mât, ndlr) avant de prendre toute décision sur la suite de la course".

Gabart toujours en tête, suivi de Stamm et Le Cléac'h

Aux avant-postes, le Français François Gabart (Macif) était toujours en tête ce mercredi matin, suivi du Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) et d'un autre Français, Armel Le Cléac'h (Banque Populaire).

Au relevé de 05h00, Gabart possédait une avance d'une soixantaine de milles (environ 100 km) sur Stamm et Le Cléac'h. Les trois voiliers de tête marchaient à plus de 10 noeuds dans des vents d'ouest faiblissant au nord de Madère.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le classement à 05h00 (heure belge), ce mercredi 14 novembre :

1. François Gabart (Fra/Macif) à 23.045,5 milles de l'arrivée

2. Bernard Stamm (Sui/Cheminées Poujoulat) à 60 milles du premier

3. Armel Le Cléac'h (Fra/Banque Populaire) à 63,3

4. Jean Le Cam (Fra/Synerciel) à 64

5. Mike Golding (G-B/Gamesa) à 73,6

6. Arnaud Boissières (Fra/Akena Vérandas) à 97,7

7. Jean-Pierre Dick (Fra/Virbac-Paprec 3) à 118,5

8. Jérémie Beyou (Fra/Maître CoQ) à 122,6

9. Alex Thomson (G-B/Hugo Boss) à 125

10. Vincent Riou (Fra/PRB) à 126,4

Burton, le benjamin de la flotte (27 ans), prendra vers 10h00 heure belge une décision sur la poursuite éventuelle de la course après une évaluation des dégâts. La collision a eu lieu à environ 400 milles au large de Lisbonne, a-t-on précisé de même source. Elle est la deuxième de la course après celle, lundi, qui a contraint le Français Kito de Pavant (Groupe Bel) à abandonner. "Il était en veille dans le cockpit et son radar et son AIS (système qui permet à un navire d'être repéré en permanence en mer) étaient allumés. Il évoluait à 18 noeuds (environ 30 km/heure) dans une mer formée avec un vent de sud-ouest de 32 noeuds générant une visibilité très limitée", a précisé la direction de course. "Rapidement, Louis a viré pour faire route au Nord-Est, sécuriser le mât et a constaté un hauban endommagé à 1,80 mètre au-dessus du pont", a-t-on encore indiqué. "Louis va bien, il attend le lever du jour (aux alentours de 09h30 heure belge) pour un diagnostic plus complet sur le galhauban bâbord (cable qui tient le mât, ndlr) avant de prendre toute décision sur la suite de la course". Gabart toujours en tête, suivi de Stamm et Le Cléac'h Aux avant-postes, le Français François Gabart (Macif) était toujours en tête ce mercredi matin, suivi du Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) et d'un autre Français, Armel Le Cléac'h (Banque Populaire). Au relevé de 05h00, Gabart possédait une avance d'une soixantaine de milles (environ 100 km) sur Stamm et Le Cléac'h. Les trois voiliers de tête marchaient à plus de 10 noeuds dans des vents d'ouest faiblissant au nord de Madère. Sportfootmagazine.be, avec Belga