Lundi, la première "porte des glaces", située aux confins de l'Atlantique sud et de l'océan Indien, avait également été remontée pour les mêmes raisons et rebaptisée "porte des Aiguilles" en référence au cap éponyme en Afrique du sud.

Ces "portes des glaces", matérialisées par deux points fictifs sur la carte, ont pour but d'empêcher les skippers de descendre trop au sud et de rencontrer des icebergs ou des growlers (glaces flottant entre deux eaux).

Le déplacement de la "porte" des Kerguelen va entraîner un allongement d'environ 300 milles (environ 555,6 km) du parcours de la course autour du monde en solitaire et sans escale, toujours menée ce vendredi matin par le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire).

Gabart, le plus rapide depuis le départ sur 24 heures

Le Français François Gabart (Macif) a réalisé le meilleur chrono sur 24 heures depuis le départ du Vendée Globe en parcourant la distance de 469,6 milles (869,6 km) entre les relevés de jeudi à 08h00 GMT et ce vendredi à la même heure, selon la direction de course. Gabart, qui pointait à la 3e place au classement de 08h00 GMT, a parcouru cette distance à la vitesse moyenne de 19,6 noeuds (30,7 km/heure).

Le record absolu en monocoque de 60 pieds Imoca (18,28 m) est toujours détenu par le Britannique Alex Thomson avec 501 milles (927,8 km) parcourus en 24 heures.

Dick et Gabart se rapprochent de Le Cléac'h

Armel Le Cléac'h était toujours en tête ce matin, mais ses compatriotes Jean-Pierre Dick et François Gabart s'étaient encore rapprochés de lui pendant la nuit.

Au classement de 04h00 GMT, Le Cléac'h ne possédait plus qu'une avance de 68,9 milles sur Dick et de 88,3 sur Gabart, revenus comme des fusées sur la tête de course après avoir été chercher des vents dans le sud-ouest du leader.

A la même heure, les premiers voiliers se trouvaient dans le nord de l'île Gough, une terre inhospitalière de l'Atlantique sud, marque de parcours à laisser à tribord (droite).

Treize monocoques étaient encore en course -sur les 20 au départ des Sables-d'Olonne (ouest de la France), le 10 novembre- après les abandons de Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel), Louis Burton (Bureau Vallée), Samantha Davies (Savéol), Jérémie Beyou (Maître CoQ), Zbigniew Gutkowski (Energa) et Vincent Riou (PRB).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le classement à 05h00 (heures belges) :

1. Armel Le Cléac'h (Fra/Banque Populaire) à 19.226 milles de l'arrivée

2. Jean-Pierre Dick (Fra/Virbac Paprec 3) à 68,9 milles du premier

3. François Gabart (Fra/MACIF) à 88,3

4. Bernard Stamm (Sui/Cheminées Poujoulat) à 140,3

5. Alex Thomson (G-B/Hugo Boss) à 146,9

6. Jean Le Cam (Fra/SynerCiel) à 207,5

7. Mike Golding (G-B/Gamesa) à 255,8

8. Dominique Wavre (Sui/Mirabaud) à 282,6

9. Javier Sanso (Esp/Acciona) à 513

10. Arnaud Boissières (Fra/Akena Vérandas) à 730,7

Lundi, la première "porte des glaces", située aux confins de l'Atlantique sud et de l'océan Indien, avait également été remontée pour les mêmes raisons et rebaptisée "porte des Aiguilles" en référence au cap éponyme en Afrique du sud. Ces "portes des glaces", matérialisées par deux points fictifs sur la carte, ont pour but d'empêcher les skippers de descendre trop au sud et de rencontrer des icebergs ou des growlers (glaces flottant entre deux eaux). Le déplacement de la "porte" des Kerguelen va entraîner un allongement d'environ 300 milles (environ 555,6 km) du parcours de la course autour du monde en solitaire et sans escale, toujours menée ce vendredi matin par le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire). Gabart, le plus rapide depuis le départ sur 24 heures Le Français François Gabart (Macif) a réalisé le meilleur chrono sur 24 heures depuis le départ du Vendée Globe en parcourant la distance de 469,6 milles (869,6 km) entre les relevés de jeudi à 08h00 GMT et ce vendredi à la même heure, selon la direction de course. Gabart, qui pointait à la 3e place au classement de 08h00 GMT, a parcouru cette distance à la vitesse moyenne de 19,6 noeuds (30,7 km/heure). Le record absolu en monocoque de 60 pieds Imoca (18,28 m) est toujours détenu par le Britannique Alex Thomson avec 501 milles (927,8 km) parcourus en 24 heures. Dick et Gabart se rapprochent de Le Cléac'h Armel Le Cléac'h était toujours en tête ce matin, mais ses compatriotes Jean-Pierre Dick et François Gabart s'étaient encore rapprochés de lui pendant la nuit. Au classement de 04h00 GMT, Le Cléac'h ne possédait plus qu'une avance de 68,9 milles sur Dick et de 88,3 sur Gabart, revenus comme des fusées sur la tête de course après avoir été chercher des vents dans le sud-ouest du leader. A la même heure, les premiers voiliers se trouvaient dans le nord de l'île Gough, une terre inhospitalière de l'Atlantique sud, marque de parcours à laisser à tribord (droite). Treize monocoques étaient encore en course -sur les 20 au départ des Sables-d'Olonne (ouest de la France), le 10 novembre- après les abandons de Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel), Louis Burton (Bureau Vallée), Samantha Davies (Savéol), Jérémie Beyou (Maître CoQ), Zbigniew Gutkowski (Energa) et Vincent Riou (PRB). Sportfootmagazine.be, avec Belga