Frederik Van Lierde a atterri mercredi matin à Zaventem. Le vainqueur de l'Ironman d'Hawaï a ensuite donné une conférence de presse à Deinze aux côtés de son entraîneur Luc Van Lierde. "Je ne parviens toujours pas à réaliser ce que j'ai fait à Hawaï", a déclaré le triathlète âgé de 34 ans. "J'ai réalisé mon rêve. Et cette course sera à nouveau mon objectif principal en 2014." "C'est agréable que j'aie pu apporter du bonheur à autant de personnes", a poursuivi Van Lierde. "Je n'avais jamais imaginé que ma victoire puisse avoir un tel impact. L'Ironman d'Hawaï est et reste la course la plus importante de l'année. Je serai tenant du titre sur la ligne de départ l'année prochaine, de quoi me donner encore un peu plus de motivation. Ces prochaines semaines, je vais lever le pied avant de doucement reprendre les choses sérieuses en vue de la saison prochaine. J'ai un autre objectif dans ma carrière, boucler un triathlon en moins de huit heures."
Christiaan Roels, président du Leie Triathlon Team Latem, était évidemment très heureux de la prestation de Van Lierde. "Frederik nous a rejoints en 2002", a-t-il expliqué. "J'ai tout de suite compris qu'il avait beaucoup de potentiel. Il est très bien entouré chez nous et le résultat est visible. Nous sommes heureux et fiers de pouvoir compter Frederik dans notre équipe."
"La victoire de Frederik est la plus belle chose qui puisse arriver à un entraîneur", a déclaré son coach Luc Van Lierde, avec qui il n'a aucun lien de parenté, lui-même vainqueur à Hawaï en 1996 et 1999, lors d'une conférence de presse à Deinze. "Voilà enfin aujourd'hui un Belge qui me succède au palmarès", a déclaré Luc Van Lierde. "Notre collaboration a débuté il y a maintenant trois ans. Nous nous sommes fixé l'objectif d'un jour gagner l'Ironman d'Hawaï. Cette victoire ne tombe pas du ciel. Nous avons travaillé dur pour y arriver. Les plus belles années d'un triathlète se situent entre 34 et 36 ans. Frederik a aujourd'hui 34 ans et je sais qu'il peut encore s'améliorer de quelques pourcents. Nous y travaillons. Ça devrait se voir dès la saison prochaine."

"Quand Frederik a franchi la ligne, j'ai retrouvé ce sentiment génial quand j'ai moi-même gagné à deux reprises l'Ironman d'Hawaï", a-t-il poursuivi. "Je savais qu'il avait beaucoup de talent. C'était déjà évident il y a trois ans. Mais je lui ai dit à l'époque qu'il allait être nécessaire de travailler très dur. Il a fallu attendre beaucoup trop longtemps, mais ça y est: un triathlète belge s'est à nouveau imposé à Hawaï."

Frederik Van Lierde a atterri mercredi matin à Zaventem. Le vainqueur de l'Ironman d'Hawaï a ensuite donné une conférence de presse à Deinze aux côtés de son entraîneur Luc Van Lierde. "Je ne parviens toujours pas à réaliser ce que j'ai fait à Hawaï", a déclaré le triathlète âgé de 34 ans. "J'ai réalisé mon rêve. Et cette course sera à nouveau mon objectif principal en 2014." "C'est agréable que j'aie pu apporter du bonheur à autant de personnes", a poursuivi Van Lierde. "Je n'avais jamais imaginé que ma victoire puisse avoir un tel impact. L'Ironman d'Hawaï est et reste la course la plus importante de l'année. Je serai tenant du titre sur la ligne de départ l'année prochaine, de quoi me donner encore un peu plus de motivation. Ces prochaines semaines, je vais lever le pied avant de doucement reprendre les choses sérieuses en vue de la saison prochaine. J'ai un autre objectif dans ma carrière, boucler un triathlon en moins de huit heures." Christiaan Roels, président du Leie Triathlon Team Latem, était évidemment très heureux de la prestation de Van Lierde. "Frederik nous a rejoints en 2002", a-t-il expliqué. "J'ai tout de suite compris qu'il avait beaucoup de potentiel. Il est très bien entouré chez nous et le résultat est visible. Nous sommes heureux et fiers de pouvoir compter Frederik dans notre équipe." "La victoire de Frederik est la plus belle chose qui puisse arriver à un entraîneur", a déclaré son coach Luc Van Lierde, avec qui il n'a aucun lien de parenté, lui-même vainqueur à Hawaï en 1996 et 1999, lors d'une conférence de presse à Deinze. "Voilà enfin aujourd'hui un Belge qui me succède au palmarès", a déclaré Luc Van Lierde. "Notre collaboration a débuté il y a maintenant trois ans. Nous nous sommes fixé l'objectif d'un jour gagner l'Ironman d'Hawaï. Cette victoire ne tombe pas du ciel. Nous avons travaillé dur pour y arriver. Les plus belles années d'un triathlète se situent entre 34 et 36 ans. Frederik a aujourd'hui 34 ans et je sais qu'il peut encore s'améliorer de quelques pourcents. Nous y travaillons. Ça devrait se voir dès la saison prochaine." "Quand Frederik a franchi la ligne, j'ai retrouvé ce sentiment génial quand j'ai moi-même gagné à deux reprises l'Ironman d'Hawaï", a-t-il poursuivi. "Je savais qu'il avait beaucoup de talent. C'était déjà évident il y a trois ans. Mais je lui ai dit à l'époque qu'il allait être nécessaire de travailler très dur. Il a fallu attendre beaucoup trop longtemps, mais ça y est: un triathlète belge s'est à nouveau imposé à Hawaï."