"J'adore jouer au foot, j'ai disputé des matches de caritatifs et c'est quelque chose que je pense vraiment essayer et je crois qu'après Rio je prendrai ma retraite et je verrai si je suis bon au foot (...) je crois que je le serai", a déclaré Bolt lors d'une conférence de presse à Rio.

Le Jamaïcain supporter de Manchester United, dans lequel il aimerait jouer, a confié ne pas être inquiet du fait qu'il fêtera ses 30 ans le dernier jour des JO de 2016. "Cela dépend de la façon dont je vais gérer ces quatre ans. Si je passe tout ce temps sans m'entraîner si durement, sans mettre tant de pression sur mon corps, je peux gérer ces années ", a souligné l'athlète.

Usain Bolt a répété qu'aux JO-2016, il visait le "triple triplé" et est revenu sur la possibilité de s'essayer au saut en longueur. "Le projet était d'essayer le saut avant les JO, mais j'ai parlé avec mon entraîneur et il s'est montré préoccupé par le saut en longueur parce que ça déclenche toujours des problèmes aux genoux. Nous allons réévaluer tout cela (...) car cela pourrait porter préjudice à ma venue à Rio", a-t-il déclaré.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"J'adore jouer au foot, j'ai disputé des matches de caritatifs et c'est quelque chose que je pense vraiment essayer et je crois qu'après Rio je prendrai ma retraite et je verrai si je suis bon au foot (...) je crois que je le serai", a déclaré Bolt lors d'une conférence de presse à Rio. Le Jamaïcain supporter de Manchester United, dans lequel il aimerait jouer, a confié ne pas être inquiet du fait qu'il fêtera ses 30 ans le dernier jour des JO de 2016. "Cela dépend de la façon dont je vais gérer ces quatre ans. Si je passe tout ce temps sans m'entraîner si durement, sans mettre tant de pression sur mon corps, je peux gérer ces années ", a souligné l'athlète. Usain Bolt a répété qu'aux JO-2016, il visait le "triple triplé" et est revenu sur la possibilité de s'essayer au saut en longueur. "Le projet était d'essayer le saut avant les JO, mais j'ai parlé avec mon entraîneur et il s'est montré préoccupé par le saut en longueur parce que ça déclenche toujours des problèmes aux genoux. Nous allons réévaluer tout cela (...) car cela pourrait porter préjudice à ma venue à Rio", a-t-il déclaré. Sportfootmagazine.be, avec Belga