Les Belgian Cats défieront les États-Unis, triples tenantes du titre, la Chine, la Corée du Sud, la Bosnie-Herzégovine et une équipe à déterminer dans le groupe A de la phase finale de la Coupe du monde de basket féminin, qui se tiendra du 22 septembre au 1er octobre à Sydney. Tel a été le résultat du tirage au sort effectué jeudi dans la ville australienne.

Placée dans le pot N.1 grâce à son statut de cinquième nation au classement de la fédération internationale de basket (FIBA), la Belgique a été tirée en première. Les Cats de Valéry Demory défieront donc les Américaines, qui sont également championnes olympiques et premières mondiales, la Chine (FIBA 7), la Bosnie-Herzégovine (FIBA 26), la Corée du Sud (FIBA 13) et une équipe à déterminer. Cette équipe pourrait être Porto Rico, issu du groupe de qualifications de la Belgique, des États-Unis et de la Russie, celle-ci étant exclue jusqu'à nouvel ordre des compétitions de la FIBA.

Le groupe B est constitué de la France (FIBA 6), la Serbie (FIBA 10), championne d'Europe, le Japon (FIBA 8), vice-champion olympique et champion d'Asie, le Nigeria (FIBA 14), champion d'Afrique, du Canada (FIBA 4) et de l'Australie (FIBA 3), vice-championne du monde. Cette 19e édition de la Coupe du monde se tient du 22 septembre au 1er octobre en Australie, à Sydney, dans deux salles du Parc olympique. Les quatre premiers de chacun des deux groupes de six se qualifient pour les quarts de finale (le 29 septembre).

Les demi-finales ont lieu le 30 septembre, la finale et le match pour la 3e place le 1er octobre. C'est la deuxième participation des Belgian Cats, passées au 5e rang mondial et désormais deuxième nation européenne derrière l'Espagne qui n'est pas au rendez-vous. A Tenerife, en 2018, la Belgique, alors sous les ordres de Philip Mestdagh, avait pris la 4e place.

Les Belgian Cats défieront les États-Unis, triples tenantes du titre, la Chine, la Corée du Sud, la Bosnie-Herzégovine et une équipe à déterminer dans le groupe A de la phase finale de la Coupe du monde de basket féminin, qui se tiendra du 22 septembre au 1er octobre à Sydney. Tel a été le résultat du tirage au sort effectué jeudi dans la ville australienne. Placée dans le pot N.1 grâce à son statut de cinquième nation au classement de la fédération internationale de basket (FIBA), la Belgique a été tirée en première. Les Cats de Valéry Demory défieront donc les Américaines, qui sont également championnes olympiques et premières mondiales, la Chine (FIBA 7), la Bosnie-Herzégovine (FIBA 26), la Corée du Sud (FIBA 13) et une équipe à déterminer. Cette équipe pourrait être Porto Rico, issu du groupe de qualifications de la Belgique, des États-Unis et de la Russie, celle-ci étant exclue jusqu'à nouvel ordre des compétitions de la FIBA. Le groupe B est constitué de la France (FIBA 6), la Serbie (FIBA 10), championne d'Europe, le Japon (FIBA 8), vice-champion olympique et champion d'Asie, le Nigeria (FIBA 14), champion d'Afrique, du Canada (FIBA 4) et de l'Australie (FIBA 3), vice-championne du monde. Cette 19e édition de la Coupe du monde se tient du 22 septembre au 1er octobre en Australie, à Sydney, dans deux salles du Parc olympique. Les quatre premiers de chacun des deux groupes de six se qualifient pour les quarts de finale (le 29 septembre). Les demi-finales ont lieu le 30 septembre, la finale et le match pour la 3e place le 1er octobre. C'est la deuxième participation des Belgian Cats, passées au 5e rang mondial et désormais deuxième nation européenne derrière l'Espagne qui n'est pas au rendez-vous. A Tenerife, en 2018, la Belgique, alors sous les ordres de Philip Mestdagh, avait pris la 4e place.