Mardi dernier, Michael Jordan et une autre vedette du basket-ball, Kareem Abdul-Jabbar, ont reçu des mains de Barack Obama le Presidential Medal of Freedom, la plus haute distinction que peut recevoir un citoyen américain. Ce n'est pas tout: la NBA prévoit un documentaire de dix heures sur His Royal Airness. Le scénario est déjà écrit, la NBA et la Creative Artists Agency (CAA) n'ont plus qu'à réaliser le documentaire. Elles écument les grandes chaînes et les maisons de productions comme ESPN, HBO et Fox Sports dans l'espoir de conclure un deal, estimé à 18,65 millions d'euros.

Le documentaire se concentrerait sur le come-back de Jordan. En 1993, après l'assassinat de son père, il a troqué ses chaussures de basket contre une batte de base-ball mais en 1995, il est revenu aux Chicago Bulls et a gagné trois titres NBA de plus, pour arriver à un total de six. On ne sait pas encore si Jordan, qui est propriétaire des Charlotte Hornets et qui continue à gagner des dizaines de millions d'euros grâce à la ligne Air Jordan de Nike, jouera un rôle dans le documentaire.

Par Jonas Creteur

Mardi dernier, Michael Jordan et une autre vedette du basket-ball, Kareem Abdul-Jabbar, ont reçu des mains de Barack Obama le Presidential Medal of Freedom, la plus haute distinction que peut recevoir un citoyen américain. Ce n'est pas tout: la NBA prévoit un documentaire de dix heures sur His Royal Airness. Le scénario est déjà écrit, la NBA et la Creative Artists Agency (CAA) n'ont plus qu'à réaliser le documentaire. Elles écument les grandes chaînes et les maisons de productions comme ESPN, HBO et Fox Sports dans l'espoir de conclure un deal, estimé à 18,65 millions d'euros.Le documentaire se concentrerait sur le come-back de Jordan. En 1993, après l'assassinat de son père, il a troqué ses chaussures de basket contre une batte de base-ball mais en 1995, il est revenu aux Chicago Bulls et a gagné trois titres NBA de plus, pour arriver à un total de six. On ne sait pas encore si Jordan, qui est propriétaire des Charlotte Hornets et qui continue à gagner des dizaines de millions d'euros grâce à la ligne Air Jordan de Nike, jouera un rôle dans le documentaire. Par Jonas Creteur