Quel passionné du cuir n'a jamais rêvé de s'ébattre dans le stade de son équipe préférée ?

Un couple de supporters de Charlton l'a osé. Un fantasme réalisé en plein milieu du rond central de The Valley, l'enceinte des Addicks. Pris en flagrant délit par les caméras de surveillances, les deux coquins se sont vite rhabillés et la vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Mais quelques questions subsistaient.

Au vu de la qualité de la vidéo, ainsi que de sa mise en scène, on s'est d'abord demandé s'il s'agissait réellement de deux amants en fleur ou plutôt d'un coup monté du club de Duchâtelet pour faire parler de lui. Le porte-parole de Charlton a affirmé dans la foulée que "le club n'était pas au courant" et "qu'une enquête allait être lancée", avant de tweeter pour mettre fin à la blague.

Il s'agirait d'une scène reprise d'une série britannique, "Silent Witness", et un sacré coup de pub pour le club de l'Est de Londres. On aurait quand même préféré voir Alou Diarra, Fred Bulot ou Yoni Buyens à l'oeuvre, qui ont vite écopé du surnom de "sex addicks".

Voilà une deuxième sextape à mettre au compte de président Duchâtelet après celle qui avait perturbé les spectateurs de Saint-Trond-Lokeren en 2011. Rappelez-vous de la douce Alicia, escort-girl de 26 ans, qui était apparue à (demi)-nue et en charmante compagnie à la fenêtre de l'hôtel Stayen jouxtant le stade. Duchâtelet, l'amour et vous.

Vidéo Vine

Quel passionné du cuir n'a jamais rêvé de s'ébattre dans le stade de son équipe préférée ?Un couple de supporters de Charlton l'a osé. Un fantasme réalisé en plein milieu du rond central de The Valley, l'enceinte des Addicks. Pris en flagrant délit par les caméras de surveillances, les deux coquins se sont vite rhabillés et la vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Mais quelques questions subsistaient.Au vu de la qualité de la vidéo, ainsi que de sa mise en scène, on s'est d'abord demandé s'il s'agissait réellement de deux amants en fleur ou plutôt d'un coup monté du club de Duchâtelet pour faire parler de lui. Le porte-parole de Charlton a affirmé dans la foulée que "le club n'était pas au courant" et "qu'une enquête allait être lancée", avant de tweeter pour mettre fin à la blague.Il s'agirait d'une scène reprise d'une série britannique, "Silent Witness", et un sacré coup de pub pour le club de l'Est de Londres. On aurait quand même préféré voir Alou Diarra, Fred Bulot ou Yoni Buyens à l'oeuvre, qui ont vite écopé du surnom de "sex addicks".Voilà une deuxième sextape à mettre au compte de président Duchâtelet après celle qui avait perturbé les spectateurs de Saint-Trond-Lokeren en 2011. Rappelez-vous de la douce Alicia, escort-girl de 26 ans, qui était apparue à (demi)-nue et en charmante compagnie à la fenêtre de l'hôtel Stayen jouxtant le stade. Duchâtelet, l'amour et vous.Vidéo Vine