L'ancien champion du monde (1985-2000), qui a outrageusement dominé sa discipline pendant deux décennies, a mis, le temps d'une semaine, ses activités d'opposant politique au président russe Vladimir Poutine de côté pour revenir affronter la nouvelle génération de maîtres des échecs, lors du tournoi officiel Rapid and Blitz.

Le Russe de 54 ans a battu mercredi après-midi le Vietnamien Le Quang Liem, de 28 ans son cadet, son unique victoire après neuf parties.

Sans surprise pour les observateurs qui lui promettaient une âpre opposition face à des jeunes joueurs, dont quatre parmi le top 10 mondial, et surtout après plus d'une décennie à l'écart de la compétition, Garry Kasparov a essuyé deux nouveaux revers: d'abord face au Tchèque David Navara, puis face à l'Américain Fabiano Caruana.

Résultat, l'homme qui affronta l'ordinateur Deep Blue en 1997 est provisoirement dernier ex-aequo au classement du Rapid and Blitz.

Le format du tournoi change d'ailleurs dès jeudi, avec neuf confrontations par jour - soit une partie contre chaque adversaire - jusqu'à vendredi.

Visiblement absorbé par l'atmosphère politique américaine même en pleine compétition, celui qui est considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire de l'échiquier a tweeté mercredi la nécessité pour l'Amérique de "combattre la haine et rester libre", en référence au drame de Charlottesville.

L'ancien champion du monde (1985-2000), qui a outrageusement dominé sa discipline pendant deux décennies, a mis, le temps d'une semaine, ses activités d'opposant politique au président russe Vladimir Poutine de côté pour revenir affronter la nouvelle génération de maîtres des échecs, lors du tournoi officiel Rapid and Blitz.Le Russe de 54 ans a battu mercredi après-midi le Vietnamien Le Quang Liem, de 28 ans son cadet, son unique victoire après neuf parties.Sans surprise pour les observateurs qui lui promettaient une âpre opposition face à des jeunes joueurs, dont quatre parmi le top 10 mondial, et surtout après plus d'une décennie à l'écart de la compétition, Garry Kasparov a essuyé deux nouveaux revers: d'abord face au Tchèque David Navara, puis face à l'Américain Fabiano Caruana.Résultat, l'homme qui affronta l'ordinateur Deep Blue en 1997 est provisoirement dernier ex-aequo au classement du Rapid and Blitz.Le format du tournoi change d'ailleurs dès jeudi, avec neuf confrontations par jour - soit une partie contre chaque adversaire - jusqu'à vendredi.Visiblement absorbé par l'atmosphère politique américaine même en pleine compétition, celui qui est considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire de l'échiquier a tweeté mercredi la nécessité pour l'Amérique de "combattre la haine et rester libre", en référence au drame de Charlottesville.