Christophe C. a été reconnu coupable du viol de quatre joueurs âgés d'au moins 12 ans de 2010 à 2016. Le prévenu était coach à l'époque, avant d'être désigné président du club en 2014.

Les faits ont été mis au jour à la suite d'une plainte de deux jeunes en 2016.

Le tribunal a suivi le ministère public qui avait requis une peine de huit ans de prison ferme.

Les parties civiles ont été dédommagées à hauteur de 34.365,15 euros au total.

Déchu de ses droits pour une durée de cinq ans, le prévenu restera par ailleurs à la disposition du tribunal de l'application des peines pendant dix ans. Il lui est également défendu de prendre part à une association ou à des activités impliquant des mineurs d'âge.

Le tribunal n'a toutefois pas ordonné l'arrestation immédiate de Christophe C., comme l'avait requis le procureur. Le quadragénaire, absent, était représenté par son avocat. Les juges estiment qu'il n'existe aucun risque qu'il se soustraie à sa peine.

L'Association Royale Belge de Hockey et la Ligue Francophone de Hockey souhaitent souligner avec fermeté qu'il s'agit ici d'un coach de roller-/inline hockey d'un club de la région de Louvain et aucunement d'un coach/club de hockey sur gazon ou indoor. Le roller-/inline hockey est un sport qui n'est pas du ressort de l'Association Royale Belge de Hockey ni de la Ligue Francophone de Hockey.