Bart Aernouts a lui terminé huitième avec un temps de 8:25:38 heures. L'Australien Luke McKenzie s'est classé deuxième et l'Allemand Sebastian Kienle complète le podium.

Frederik Van Lierde, qui figurait parmi les favoris, avait entamé le marathon à la quatrième place, après la natation et le vélo.

Le Belge s'était entraîné avec Luc Van Lierde, qui avait remporté l'épreuve d'Hawaï en 1996 et 1999. L'année dernière, Frederik Van Lierde s'était classé troisième.

"Je savais que je pouvais gagner"

Frederik Van Lierde est devenu samedi à Hawaï le deuxième belge de l'histoire a remporter le prestigieux Ironman à Kona, officieux championnat du monde de triathlon. Deuxième l'an dernier, Frederik Van Lierde pensait bien pouvoir l'emporter un jour. Il l'a fait samedi parcourant les distances de 3,86km à la nage, 180,2 km en vélo et 42,195 à pied en 8h12:29.

Sans lien de parenté avec Luc Van Lierde, son entraîneur, vainqueur lui en 1996 et 1999, Frederik Van Lierde, 34 ans, réalise "un rêve". "C'est phénoménal", a-t-il ajouté.

"J'ai essayé de faire une course intelligente et cela a marché. Après ma deuxième place de l'an dernier, je savais que je pouvais gagner. J'ai travaillé très dur toute l'année. Je ne me suis jamais autant entraîné et j'avais un bon sentiment. C'est le plus beau moment dont je puisse rêver."

L'Australien Luke McKenzie est 2e à 2:50 et l'Allemand Sebastian Kienle 3e à 6:55.

Bart Aernouts, 2e belge, a terminé 8e à 13mn de son compatriote (8h25:38). Sam Gyde (8:45.00) est 24e, Glenn Vekemans (8h57:58.) 43e, Bart Schrooyen (9h09:31.) 85e et Axel Zeebroek (9h15:16.) 113e.

Chez les dames, la victoire est revenue à l'Australienne Mirinda Carfrae en 8h52:14, avec un nouveau record, devant la Britannique Rachel Joyce (8h57:28). Sa compatriote Liz Blatchford, 3e, complète le podium (9h03:35).

Stefanie Adam, première belge, est 18e en 9h33:29. Sofie Goos, 21e en 9h36:38.

Bart Aernouts a lui terminé huitième avec un temps de 8:25:38 heures. L'Australien Luke McKenzie s'est classé deuxième et l'Allemand Sebastian Kienle complète le podium.Frederik Van Lierde, qui figurait parmi les favoris, avait entamé le marathon à la quatrième place, après la natation et le vélo.Le Belge s'était entraîné avec Luc Van Lierde, qui avait remporté l'épreuve d'Hawaï en 1996 et 1999. L'année dernière, Frederik Van Lierde s'était classé troisième. "Je savais que je pouvais gagner" Frederik Van Lierde est devenu samedi à Hawaï le deuxième belge de l'histoire a remporter le prestigieux Ironman à Kona, officieux championnat du monde de triathlon. Deuxième l'an dernier, Frederik Van Lierde pensait bien pouvoir l'emporter un jour. Il l'a fait samedi parcourant les distances de 3,86km à la nage, 180,2 km en vélo et 42,195 à pied en 8h12:29. Sans lien de parenté avec Luc Van Lierde, son entraîneur, vainqueur lui en 1996 et 1999, Frederik Van Lierde, 34 ans, réalise "un rêve". "C'est phénoménal", a-t-il ajouté. "J'ai essayé de faire une course intelligente et cela a marché. Après ma deuxième place de l'an dernier, je savais que je pouvais gagner. J'ai travaillé très dur toute l'année. Je ne me suis jamais autant entraîné et j'avais un bon sentiment. C'est le plus beau moment dont je puisse rêver." L'Australien Luke McKenzie est 2e à 2:50 et l'Allemand Sebastian Kienle 3e à 6:55. Bart Aernouts, 2e belge, a terminé 8e à 13mn de son compatriote (8h25:38). Sam Gyde (8:45.00) est 24e, Glenn Vekemans (8h57:58.) 43e, Bart Schrooyen (9h09:31.) 85e et Axel Zeebroek (9h15:16.) 113e. Chez les dames, la victoire est revenue à l'Australienne Mirinda Carfrae en 8h52:14, avec un nouveau record, devant la Britannique Rachel Joyce (8h57:28). Sa compatriote Liz Blatchford, 3e, complète le podium (9h03:35). Stefanie Adam, première belge, est 18e en 9h33:29. Sofie Goos, 21e en 9h36:38.