Après 20 heures, 11 minutes et 4 secondes d'effort, François D'haene a triomphé sur la ligne d'arrivée ce samedi. Record battu. En 2013, son compatriote Xavier Thévenard avait mis 23 minutes de plus dans cette course réputée la plus difficile du monde. François D'haene devance les Espagnols Tofol Castaner Bernat (2e) et Iker Karrera Aranburu (3e), qui franchissent l'arrivée à 4 secondes d'écart l'un de l'autre, après 20h55 de course.
Chez les dames, c'est l'Américaine Rory Bosio qui s'impose en 23 heures, 20 minutes et 20 secondes. Elle était déjà la lauréate de l'édition 2013.



UTMB® 2014 - Race reportpar UltraTrailMontBlanc

L'Ultra-Trail du Mont-Blanc, c'est 168km, un dénivelé cumulé de 9600 mètres, 8 cols à plus de 2000m, avec une altitude maximale de 2537 mètres. Des chiffres à donner le vertige. Mais le concept séduit davantage de mordus de randonnée d'année en année. Créée en 2003, la course rassemblait à l'époque seulement 660 participants. Cette édition a rassemblé plus de 7500 personnes, de 77 pays différents. Le parcours les emmène dans trois pays : la France, la Suisse et l'Italie. Pour faire face à cet afflux et contenter tout le monde, 4 courses annexes ont été créées. De 53 à 300 km, ces courses de plus ou moins longue durée représentent tout de même un challenge pour ces participants en quête d'aventure au grand air.

Un concept déjà bien implanté en Belgique, pour la bonne cause

A bien moindre altitude, les Hautes Fagnes ont accueilli ce week-end à Eupen 1200 marcheurs pour un Trail caritatif au profit d'Oxfam-Solidarité. C'est la 7e fois qu'Eupen accueille l'édition belge de l'Oxfam Trailwalker. Un défi créé en 1983 et qui se déroule dans une dizaine de pays à travers le monde. Les équipes inscrites doivent au préalable récolter 1500 euros de dons, afin de prendre le départ de la course. Cette année, ce Trail a permis de récolter 600.000 euros pour l'association Oxfam-Solidarité, une ONG qui fête cette année ses 50 ans d'existence. L'équipe la plus rapide a bouclé les 100 km de course en 12 heures et 45 minutes.

Romain Izzard (Stag.)

Après 20 heures, 11 minutes et 4 secondes d'effort, François D'haene a triomphé sur la ligne d'arrivée ce samedi. Record battu. En 2013, son compatriote Xavier Thévenard avait mis 23 minutes de plus dans cette course réputée la plus difficile du monde. François D'haene devance les Espagnols Tofol Castaner Bernat (2e) et Iker Karrera Aranburu (3e), qui franchissent l'arrivée à 4 secondes d'écart l'un de l'autre, après 20h55 de course. Chez les dames, c'est l'Américaine Rory Bosio qui s'impose en 23 heures, 20 minutes et 20 secondes. Elle était déjà la lauréate de l'édition 2013. UTMB® 2014 - Race reportpar UltraTrailMontBlanc L'Ultra-Trail du Mont-Blanc, c'est 168km, un dénivelé cumulé de 9600 mètres, 8 cols à plus de 2000m, avec une altitude maximale de 2537 mètres. Des chiffres à donner le vertige. Mais le concept séduit davantage de mordus de randonnée d'année en année. Créée en 2003, la course rassemblait à l'époque seulement 660 participants. Cette édition a rassemblé plus de 7500 personnes, de 77 pays différents. Le parcours les emmène dans trois pays : la France, la Suisse et l'Italie. Pour faire face à cet afflux et contenter tout le monde, 4 courses annexes ont été créées. De 53 à 300 km, ces courses de plus ou moins longue durée représentent tout de même un challenge pour ces participants en quête d'aventure au grand air.Un concept déjà bien implanté en Belgique, pour la bonne causeA bien moindre altitude, les Hautes Fagnes ont accueilli ce week-end à Eupen 1200 marcheurs pour un Trail caritatif au profit d'Oxfam-Solidarité. C'est la 7e fois qu'Eupen accueille l'édition belge de l'Oxfam Trailwalker. Un défi créé en 1983 et qui se déroule dans une dizaine de pays à travers le monde. Les équipes inscrites doivent au préalable récolter 1500 euros de dons, afin de prendre le départ de la course. Cette année, ce Trail a permis de récolter 600.000 euros pour l'association Oxfam-Solidarité, une ONG qui fête cette année ses 50 ans d'existence. L'équipe la plus rapide a bouclé les 100 km de course en 12 heures et 45 minutes. Romain Izzard (Stag.)