"Peut-être les retarder d'un an", a proposé Donald Trump. "C'est dommage","mais je préfère ça à des stades vides partout", a-t-il assuré depuis le Bureau ovale.

"Peut-être les retarder d'un an", a proposé Donald Trump. "C'est dommage","mais je préfère ça à des stades vides partout", a-t-il assuré depuis le Bureau ovale.