Mieke Gorissen a terminé à la 28e place du marathon dames en 2h34:24 des Jeux Olympiques de Tokyo à Sapporo samedi. Une place inattendue pour la Limbourgeoise qui a fondu en larmes au micro de Sporza en apprenant son classement. "Je n'en reviens pas, j'étais déjà contente d'avoir atteint l'arrivée."

La Néerlandaise peut encore viser le doublé 5.000 et 10.000 mètres, mais se contentera du bronze sur le 1.500 m où elle a été devancé par la championne olympique en titre Kipyegon et la Britannique Muir.