Les Raptors ne font guère de bruit, mais ils sont pour l'instant sans rivaux à l'Est un peu à l'image de Kawhi Leonard. L'ailier, arrivé l'été dernier à Toronto après une dernière saison quasi blanche avec San Antonio en raison d'une mystérieuse blessure à une cuisse, répugne toujours autant à s'exprimer devant la presse, mais enchaîne les prestations de haute volée. Il a ainsi marqué 29 points et capté dix rebonds face au Heat pour conduire Toronto à sa 17e victoire en 21 matches, soit le meilleur bilan de l'histoire de la franchise canadienne à ce stade de la saison. Leonard n'est pas seul: Jonas Valanciunas a lui inscrit 17 points et Pascal Siakam a échoué à deux points de son record personnel (21 pts).

Les Knicks intraitable contre Memphis

En revanche, Miami vacille le Heat a concédé sa septième défaite en neuf matches (7 v-12 d). De retour de congé paternité, Dwyane Wade qui mettra un terme à sa carrière en fin de saison, a marqué 35 points, un record pour un joueur de Miami sorti du banc. Les New York Knicks ont pour la première fois de la saison enchaîné une troisième victoire consécutive. Après Boston (117-109) et La Nouvelle-Orléans (114-109), un autre candidat aux play-offs a en effet fait les frais de leur réveil. Memphis, passé brièvement en tête de la conférence Ouest en début de semaine, semblait pourtant dominer son sujet, avant de perdre pied durant la 3e période (19-35).

Le pivot turc des Knicks Enes Kanter a fait souffrir les Grizzlies avec ses 21 points et 26 rebonds, nouveau record personnel en NBA. Une victoire à la saveur particulière pour l'entraîneur des Knicks David Fizdale, limogé en novembre dernier par Memphis après seulement 19 matches. "J'ai la chance d'avoir un super groupe de jeunes joueurs, des gars bien, ils sont allés chercher cette victoire pour moi", a-t-il expliqué. Après bien des tatonnements, Fizdale semble avoir trouvé son équipe-type. Titulaire depuis sept matches, le meneur congolais Emmanuel Mudiay prend ses aises : il a marqué 17 points et distillé quatre passes décisives en 23 minutes de jeu. Atlanta, lanterne rouge de la conférence Est, a renoué avec la victoire après dix défaites de suite en venant à bout de Charlotte, 124-123 (65-66).

Super Butler sauve Philadelphie

Philadelphie a une nouvelle fois gagné grâce à Jimmy "Superman" Butler, 125-127 (68-54) à Brooklyn, après avoir été dominé pendant trois quarts-temps et demi par les Nets, et même mené de 20 points (68-48). Les Sixers n'ont guère brillé, malgré un très bon Joel Embiid (32 points et 12 rebonds) et un sérieux Ben Simmons (13 points, 9 passes décisives et 5 rebonds), mais ils l'ont emporté. Merci Butler à 125-124, après avoir déjà tué les Hornets (119-122) au buzzer, il recule pour sortir de la raquette et inscrire un splendide panier à 3 points. Comme à Charlotte... Si la hiérarchie est bien établie à l'Est, elle est beaucoup plus volatile dans la conférence Ouest: il n'y a en effet que quatre victoires de différence entre le 1er et le 12e, San Antonio.

Les Clippers nouveau leader

Les Clippers sont passés en tête et ont délogé Golden State de la première place avec une victoire à Portland, 100-104 (58-45) grâce aux 34 points et 11 rebonds de Tobias Harris. L'autre franchise de Los Angeles, les Lakers, s'est inclinée 104-108 (52-51) à domicile face à Orlando qui l'avait déjà battu huit jours plus tôt. Le pivot monténégrin du Magic Nikola Vucevic a dominé avec 31 points et 15 rebonds la superstar des Lakers LeBron James (24 pts). Les Lakers qui restaient sur trois victoires de suite, ont conservé la 7e place de la conférence Ouest (11 v-8 d), tandis qu'Orlando a bondi à la 6e place (10 v-10 d).