Patient, Nikiforov a laissé l'initiative à Maret en début de combat concédant même un waza-ari après 1:02 de combat. Le protégé de Damiano Martinuzzi et Frédéric Georgery a conservé son calme et attendu l'ouverture. Elle s'est présentée cinquante secondes plus tard (1:52). Il a placé son ippon imparable, synonyme de médaille d'or et de Brabançonne.

Vice-champion du monde toutes catégories l'an dernier à Marrakech (battu par la montagne Teddy Riner), vice-champion d'Europe 2016 à Kazan (battu par le Néerlandais Henk Grol), Nikiforov avait encore décroché le bronze aux Mondiaux d'Astana en 2015, grâce à une victoire sur Maret, ainsi qu'à l'Euro 2015 à Bakou.

Il a commencé sa journée à Tel Aviv par une victoire sur l'Italien Giuliano Loporchio (IJF 34) grâce à un ippon. Au deuxième tour, il s'est défait du Lituanien Karolis Bauza (IJF 108) sur un waza-ari. Son troisième combat (1/4), face au Russe Bilalov (IJF 18), n'a duré que 48 secondes, le temps pour Nikiforov de réussir un ippon. En demi-finale, c'est au golden score que le judoka d'origine bulgare a forcé la décision (waza-ari) contre le Bélarusse Daniel Mukete (IJF 50).

Nikiforov offre à la Belgique sa 2e médaille dans cet Euro de Tel Aviv après celle d'argent de Sami Chouchi vendredi en -81 kilos.

Patient, Nikiforov a laissé l'initiative à Maret en début de combat concédant même un waza-ari après 1:02 de combat. Le protégé de Damiano Martinuzzi et Frédéric Georgery a conservé son calme et attendu l'ouverture. Elle s'est présentée cinquante secondes plus tard (1:52). Il a placé son ippon imparable, synonyme de médaille d'or et de Brabançonne. Vice-champion du monde toutes catégories l'an dernier à Marrakech (battu par la montagne Teddy Riner), vice-champion d'Europe 2016 à Kazan (battu par le Néerlandais Henk Grol), Nikiforov avait encore décroché le bronze aux Mondiaux d'Astana en 2015, grâce à une victoire sur Maret, ainsi qu'à l'Euro 2015 à Bakou. Il a commencé sa journée à Tel Aviv par une victoire sur l'Italien Giuliano Loporchio (IJF 34) grâce à un ippon. Au deuxième tour, il s'est défait du Lituanien Karolis Bauza (IJF 108) sur un waza-ari. Son troisième combat (1/4), face au Russe Bilalov (IJF 18), n'a duré que 48 secondes, le temps pour Nikiforov de réussir un ippon. En demi-finale, c'est au golden score que le judoka d'origine bulgare a forcé la décision (waza-ari) contre le Bélarusse Daniel Mukete (IJF 50). Nikiforov offre à la Belgique sa 2e médaille dans cet Euro de Tel Aviv après celle d'argent de Sami Chouchi vendredi en -81 kilos.