Tom Thibodeau, responsable de la résurrection des New York Knicks qui ont atteint les playoffs après huit ans de disette et de performances en berne, a été désigné meilleur entraîneur de la saison régulière, a annoncé lundi la NBA.

C'est la deuxième fois que le coach âgé de 63 ans est ainsi honoré, après l'avoir été lors de la saison 2010-11 avec les Chicago Bulls, qui fut sa première à cette fonction dans la ligue nord-américaine de basket. C'est la première fois qu'un technicien reçoit deux fois ce prix, à chaque fois au terme de sa première saison dans deux clubs différents.

Thibodeau a (351 pts) devancé d'une courte marge Monty Williams (340 pts), qui a conduit les Phoenix Suns à la deuxième place dans la conférence Ouest, qualifiant son équipe pour des playoffs qu'elle avait manqués de peu la saison passée. Quin Snyder, l'entraîneur du Utah Jazz qui a fini avec le meilleur bilan du championnat, est troisième (161 pts).

Revenu à New York, où il avait été entraîneur-adjoint entre 1996 et 2003, Thibodeau a redonné des couleurs a une franchise moribonde en lui faisant renouer avec une identité d'équipe combative et défensive qu'elle avait perdue ces dernières années.

En a résulté une surprenante 4e place dans la conférence Est (41 victoires, 31 défaites), au terme d'un sprint final réussi, puisque les Knicks ont remporté 16 de leurs 20 derniers matches. La saison passée s'était conclue avec un piètre bilan (21-45).

Incarnation du renouveau new-yorkais, l'ailier Julius Randle a été désigné joueur ayant le plus progressé de la saison.

Tom Thibodeau, responsable de la résurrection des New York Knicks qui ont atteint les playoffs après huit ans de disette et de performances en berne, a été désigné meilleur entraîneur de la saison régulière, a annoncé lundi la NBA.C'est la deuxième fois que le coach âgé de 63 ans est ainsi honoré, après l'avoir été lors de la saison 2010-11 avec les Chicago Bulls, qui fut sa première à cette fonction dans la ligue nord-américaine de basket. C'est la première fois qu'un technicien reçoit deux fois ce prix, à chaque fois au terme de sa première saison dans deux clubs différents. Thibodeau a (351 pts) devancé d'une courte marge Monty Williams (340 pts), qui a conduit les Phoenix Suns à la deuxième place dans la conférence Ouest, qualifiant son équipe pour des playoffs qu'elle avait manqués de peu la saison passée. Quin Snyder, l'entraîneur du Utah Jazz qui a fini avec le meilleur bilan du championnat, est troisième (161 pts). Revenu à New York, où il avait été entraîneur-adjoint entre 1996 et 2003, Thibodeau a redonné des couleurs a une franchise moribonde en lui faisant renouer avec une identité d'équipe combative et défensive qu'elle avait perdue ces dernières années. En a résulté une surprenante 4e place dans la conférence Est (41 victoires, 31 défaites), au terme d'un sprint final réussi, puisque les Knicks ont remporté 16 de leurs 20 derniers matches. La saison passée s'était conclue avec un piètre bilan (21-45). Incarnation du renouveau new-yorkais, l'ailier Julius Randle a été désigné joueur ayant le plus progressé de la saison.