Les Red Lions, l'équipe nationale de hockey, ont ajouté le titre olympique qui leur manquait encore à leur palmarès en remportant la finale des Jeux Olympiques de Tokyo contre l'Australie jeudi. Après un score de 1-1 après le temps réglementaire, les Lions se sont imposés aux shoot-outs (1-1, 3-2).

La Belgique rentrait bien dans son match et s'offrait une première occasion après deux minutes mais Antoine Kina était trop court pour pousser la balle dans le but (2e). Les deux équipes mettaient beaucoup d'intensité dans la rencontre mais le premier quart-temps se terminait logiquement sur un score nul et vierge. Le deuxième quart-temps était dominé par les Red Lions mais Cédric Charlier (18e) et Antoine Kina (22e) butaient tous les deux sur le portier australien Andrew Charter. Les troupes de Shane McLeod héritaient de leur premier penalty corner à la 25e minute. Après une première tentative contrée qui amenait un deuxième p.c., Alexander Hendrickx voyait son deuxième essai frôler le but australien. Le rythme ne baissait pas mais le score restait de 0-0 au repos.

Vincent Vanasch a du se reconcentrer pour arrêter le dernier shoot-out après que l'arbitre ait décidé de le retirer., iStock
Vincent Vanasch a du se reconcentrer pour arrêter le dernier shoot-out après que l'arbitre ait décidé de le retirer. © iStock

Les joueurs belges étaient finalement récompensés peu après le repos. Sur une balle envoyée dans le cercle par Gauthier Boccard, Nicolas De Kerpel dévait la balle vers Florent van Aubel qui s'y reprenait à deux fois pour ouvrir le score (32e). Un but qui avait le don de réveiller l'Australie qui touchait le poteau sur une tentative d'Aran Zalewski.

Dans la foulée, les Kookaburras héritaient de leur premier p.c. de la rencontre mais le tir de Jérémy Hayward était détourné par Vincent Vanasch pour permettre aux Lions de garder leur but d'avance avant le dernier quart-temps. Les quinze dernières minutes débutaient de la pire des manières pour les Lions. Les Australiens profitaient d'un moment de flottement dans la défense belge pour égaliser via Tom Wickham (47e) qui smashait un tir dévié dans le but. La Belgique tentait de réagir via son troisième p.c. de la rencontre mais la combinaison entre Hendrickx et Van Aubel n'aboutissait pas (52e). La fin de match était à mettre à l'actif des Australiens mais le bloc belge résistait pour arracher les shoot-outs.

Dans ces shoot-outs décisifs, Vincent Vanasch arrêtait la première tentative australienne tandis que Florent Van Aubel donnait l'avance à la Belgique. À 2-2, Felix Denayer manquait son geste mais Vanasch assurait derrière. Victor Wegnez pouvait redonner l'avance aux Lions mais était victime d'une faute du portier australien et c'est Alexander Hendrickx qui faisait 3-2 sur stroke.

C'était évidemment une grosse explosion de joie après le dernier shoot-out raté des Australiens., iStock
C'était évidemment une grosse explosion de joie après le dernier shoot-out raté des Australiens. © iStock

Dans la foulée, le poteau de Vanasch détournait la cinquième tentative australienne et le camp belge pouvait exulter. Cependant, le portier belge avait touché le pied de Whetton avec son stick et l'Australien pouvait retenter sa chance. Le triple meilleur gardien du monde ne tremblait pas et assurait le premier titre olympique de la Belgique.

Champions du monde en 2018 puis champions d'Europe à domicile en 2019, les Red Lions ajoutent le titre olympique qui manquait à leur palmarès déjà bien fourni. Une médaille d'or qui a aussi un petit goût de revanche après la finale des JO de Rio perdue contre l'Argentine en 2016.

Les Red Lions, l'équipe nationale de hockey, ont ajouté le titre olympique qui leur manquait encore à leur palmarès en remportant la finale des Jeux Olympiques de Tokyo contre l'Australie jeudi. Après un score de 1-1 après le temps réglementaire, les Lions se sont imposés aux shoot-outs (1-1, 3-2). La Belgique rentrait bien dans son match et s'offrait une première occasion après deux minutes mais Antoine Kina était trop court pour pousser la balle dans le but (2e). Les deux équipes mettaient beaucoup d'intensité dans la rencontre mais le premier quart-temps se terminait logiquement sur un score nul et vierge. Le deuxième quart-temps était dominé par les Red Lions mais Cédric Charlier (18e) et Antoine Kina (22e) butaient tous les deux sur le portier australien Andrew Charter. Les troupes de Shane McLeod héritaient de leur premier penalty corner à la 25e minute. Après une première tentative contrée qui amenait un deuxième p.c., Alexander Hendrickx voyait son deuxième essai frôler le but australien. Le rythme ne baissait pas mais le score restait de 0-0 au repos.Les joueurs belges étaient finalement récompensés peu après le repos. Sur une balle envoyée dans le cercle par Gauthier Boccard, Nicolas De Kerpel dévait la balle vers Florent van Aubel qui s'y reprenait à deux fois pour ouvrir le score (32e). Un but qui avait le don de réveiller l'Australie qui touchait le poteau sur une tentative d'Aran Zalewski. Dans la foulée, les Kookaburras héritaient de leur premier p.c. de la rencontre mais le tir de Jérémy Hayward était détourné par Vincent Vanasch pour permettre aux Lions de garder leur but d'avance avant le dernier quart-temps. Les quinze dernières minutes débutaient de la pire des manières pour les Lions. Les Australiens profitaient d'un moment de flottement dans la défense belge pour égaliser via Tom Wickham (47e) qui smashait un tir dévié dans le but. La Belgique tentait de réagir via son troisième p.c. de la rencontre mais la combinaison entre Hendrickx et Van Aubel n'aboutissait pas (52e). La fin de match était à mettre à l'actif des Australiens mais le bloc belge résistait pour arracher les shoot-outs. Dans ces shoot-outs décisifs, Vincent Vanasch arrêtait la première tentative australienne tandis que Florent Van Aubel donnait l'avance à la Belgique. À 2-2, Felix Denayer manquait son geste mais Vanasch assurait derrière. Victor Wegnez pouvait redonner l'avance aux Lions mais était victime d'une faute du portier australien et c'est Alexander Hendrickx qui faisait 3-2 sur stroke. Dans la foulée, le poteau de Vanasch détournait la cinquième tentative australienne et le camp belge pouvait exulter. Cependant, le portier belge avait touché le pied de Whetton avec son stick et l'Australien pouvait retenter sa chance. Le triple meilleur gardien du monde ne tremblait pas et assurait le premier titre olympique de la Belgique. Champions du monde en 2018 puis champions d'Europe à domicile en 2019, les Red Lions ajoutent le titre olympique qui manquait à leur palmarès déjà bien fourni. Une médaille d'or qui a aussi un petit goût de revanche après la finale des JO de Rio perdue contre l'Argentine en 2016.