Oleg Verniaiev, champion olympique en titre aux barres parallèles, ne défendra pas son titre à Tokyo. L'Ukrainien, 27 ans, a annoncé mardi sur Instagram qu'il avait été testé positif au Meldonium lors d'un contrôle antidopage et qu'il avait écopé d'une suspension de quatre ans. Le gymnaste ukrainien a cependant annoncé qu'il ira en appel de la décision devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS).

Verniaiev, qui avait aussi remporté l'argent au concours général lors des JO de Rio en 2016, avait déjà été suspendu en janvier par la fédération internationale de gymnastique (FIG) pour avoir manqué un test antidopage. L'Ukrainien avait été champion du monde aux barres parallèles en 2014 et compte également six titres de champion d'Europe (trois aux barres parallèles, deux au concours général et un au cheval d'arçons).

Oleg Verniaiev, champion olympique en titre aux barres parallèles, ne défendra pas son titre à Tokyo. L'Ukrainien, 27 ans, a annoncé mardi sur Instagram qu'il avait été testé positif au Meldonium lors d'un contrôle antidopage et qu'il avait écopé d'une suspension de quatre ans. Le gymnaste ukrainien a cependant annoncé qu'il ira en appel de la décision devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS). Verniaiev, qui avait aussi remporté l'argent au concours général lors des JO de Rio en 2016, avait déjà été suspendu en janvier par la fédération internationale de gymnastique (FIG) pour avoir manqué un test antidopage. L'Ukrainien avait été champion du monde aux barres parallèles en 2014 et compte également six titres de champion d'Europe (trois aux barres parallèles, deux au concours général et un au cheval d'arçons).