Marten Van Riel a terminé lundi à la quatrième place de l'épreuve messieurs du triathlon aux Jeux olympiques. Lors des JO précédents, à Rio, il avait terminé à la 6e place.

Van Riel a pu suivre les meilleurs en natation et en cyclisme, mais en course à pied, traditionnellement la discipline où il est un peu moins performant, il a dû laisser partir les trois médaillés. Il a finalement terminé juste au pied du podium, à 48 secondes du vainqueur norvégien Kristian Blummenfelt. "La déception est assez grande", a-t-il déclaré. "J'ai fait tout ce que je pouvais et je n'ai pas grand-chose à me reprocher. La différence avec les trois premiers est assez grande, mais ça fait mal de finir quatrième."

LA COURSE A PIED FUT FATALE

Van Riel a perdu la bataille pour le podium dans la course finale de 10 km. Dans le troisième des quatre tours, Blummenfelt, le Britannique Alex Yee et le Néo-Zélandais Hayden Wilde ont comblé un écart que Van Riel n'a pas pu combler. "Je pense vraiment que les trois autres étaient trop forts. Ce sont trois coureurs de haut niveau. Ils sont peut-être moins forts dans les autres disciplines, mais je n'ai pas eu assez de soutien dans ces disciplines pour faire la différence. Ensuite, ça se joue à la course à pied et c'est le pire scénario pour moi." Van Riel avait déclaré au préalable qu'il voulait faire mieux qu'à Rio. Mais il a également ajouté qu'il était pleinement déterminé à obtenir une médaille et qu'il serait déçu par une quatrième ou une cinquième place. "Malheureusement, c'est ce qu'il s'est passé", a précisé Van Riel. "Mais je peux être fier de la progression que j'ai faite au cours des cinq dernières années. À Rio, je suis arrivé sixième et c'était le scénario parfait pour moi. Maintenant, je suis quatrième dans le pire scénario pour moi. Je peux quand même être satisfait de ma performance."

Pour Jelle Geens, absent après un test positif au coronavirus, cette course olympique aurait pu lui être favorable. S'il est un moins bon nageur, c'est surtout un solide coureur. "Cela aurait été un scénario de rêve pour lui. Cela m'aide aussi à relativiser quelque peu ma quatrième place, car je ne peux pas imaginer à quel point sa déception doit être grande après ce qu'il s'est passé."

Mardi, c'est le tour des femmes avec Claire Michel et Valérie Barthelemy. Samedi les Belgian Hammers seront en action dans le relais mixte. La Belgique reste bloquée à une médaille remportée lors de ces Jeux olympiques, celle en argent de Wout van Aert, en cyclisme, lors de la course en ligne samedi.

Marten Van Riel a terminé lundi à la quatrième place de l'épreuve messieurs du triathlon aux Jeux olympiques. Lors des JO précédents, à Rio, il avait terminé à la 6e place. Van Riel a pu suivre les meilleurs en natation et en cyclisme, mais en course à pied, traditionnellement la discipline où il est un peu moins performant, il a dû laisser partir les trois médaillés. Il a finalement terminé juste au pied du podium, à 48 secondes du vainqueur norvégien Kristian Blummenfelt. "La déception est assez grande", a-t-il déclaré. "J'ai fait tout ce que je pouvais et je n'ai pas grand-chose à me reprocher. La différence avec les trois premiers est assez grande, mais ça fait mal de finir quatrième." LA COURSE A PIED FUT FATALEVan Riel a perdu la bataille pour le podium dans la course finale de 10 km. Dans le troisième des quatre tours, Blummenfelt, le Britannique Alex Yee et le Néo-Zélandais Hayden Wilde ont comblé un écart que Van Riel n'a pas pu combler. "Je pense vraiment que les trois autres étaient trop forts. Ce sont trois coureurs de haut niveau. Ils sont peut-être moins forts dans les autres disciplines, mais je n'ai pas eu assez de soutien dans ces disciplines pour faire la différence. Ensuite, ça se joue à la course à pied et c'est le pire scénario pour moi." Van Riel avait déclaré au préalable qu'il voulait faire mieux qu'à Rio. Mais il a également ajouté qu'il était pleinement déterminé à obtenir une médaille et qu'il serait déçu par une quatrième ou une cinquième place. "Malheureusement, c'est ce qu'il s'est passé", a précisé Van Riel. "Mais je peux être fier de la progression que j'ai faite au cours des cinq dernières années. À Rio, je suis arrivé sixième et c'était le scénario parfait pour moi. Maintenant, je suis quatrième dans le pire scénario pour moi. Je peux quand même être satisfait de ma performance." Pour Jelle Geens, absent après un test positif au coronavirus, cette course olympique aurait pu lui être favorable. S'il est un moins bon nageur, c'est surtout un solide coureur. "Cela aurait été un scénario de rêve pour lui. Cela m'aide aussi à relativiser quelque peu ma quatrième place, car je ne peux pas imaginer à quel point sa déception doit être grande après ce qu'il s'est passé." Mardi, c'est le tour des femmes avec Claire Michel et Valérie Barthelemy. Samedi les Belgian Hammers seront en action dans le relais mixte. La Belgique reste bloquée à une médaille remportée lors de ces Jeux olympiques, celle en argent de Wout van Aert, en cyclisme, lors de la course en ligne samedi.