La Belgique a terminé huitième du concours général féminin par équipes de gymnastique. Maellyse Brassart, Nina Derwael, Lisa Vaelen et Jutta Verkest ont obtenu un score total de 159,695 points. La Russie, qui concourt sous bannière neutre, a été titrée devant les Etats-Unis, privés de Simone Biles après la première rotation, et la Grande-Bretagne.

Nina Derwael a marqué les esprits avec un très beau score aux barres asymétriques., iStock
Nina Derwael a marqué les esprits avec un très beau score aux barres asymétriques. © iStock

Pour la première finale de leur histoire, les Belges entamaient le concours à la poutre. Derwael obtenait une note de 13,866, Verkest de 12,200 et Brassart de 10,933, pour un total de 50,065.

La deuxième rotation voyait la Belgique engagée au sol. Derwael engrangeait 13,366 points, Verkest 13,066 et Vaelen 12,900.

Au saut, Vaelen recevait un score de 14,233, Brassart de 14,033 et Verkest de 13,466. La Belgique concluait par les barres asymétriques, où Derwael, double championne du monde de la discipline, obtenait une note de 15,400, en guise de répétition générale avant la finale du concours générale (jeudi) et surtout de celui par agrès (dimanche). Vaelen terminait avec 13,766 et Verkest avec 12,466. Ce qui donnait un total de 159,695 points aux Belges, huitièmes et dernières de cette finale.

L'OR POUR LA RUSSIE

La Russie, composée de Lilia Akhaimova, Viktoria Listunova, Angelina Melnikova et Vladislava Urazova, a été titrée avec un total de 169,528 points. Médaillées d'argent en 2012 et 2016, les Russes décrochent un premier titre dans le concours féminin par équipes depuis celui de l'équipe unifiée, réunissant des athlètes de douze des quinze anciennes Républiques socialistes soviétiques, en 1992 à Barcelone.

Double tenants du titre, les Etats-Unis ont perdu leur star Simone Biles après la première rotation, le saut, en raison d'un "problème médical". Les Américaines ont dès lors dû se contenter de l'argent, avec 166,096 points. La Grande-Bretagne (164,096) a décroché le bronze, devançant de peu l'Italie (163,638).

"UNE MOINS BONNE PRESTATION"

Après la 5e place dimanche en qualifications, la déception était perceptible dans les rangs de la Belgym team.

"C'était la première fois qu'on disputait la finale. C'était très différent des qualifications et ce fut un peu moins bon qu'il y a deux jours", a reconnu Nina Derwael. "Je pense qu'on avait encore un peu la fatigue de dimanche. Au départ, c'était un rêve de participer à la finale donc c'est un début de Jeux réussi." Le système était différent puisque les trois gymnastes alignées à chaque agrès voyaient leur score pris en compte.

En qualification, une marge d'erreur subsistait puisque les trois meilleurs scores des quatre gymnastes étaient retenus.

Dimanche, les Belges avaient obtenu 163.895 points. Mardi soir, le total fut de 159.695. Nina Derwael a été ménagée en vue de sa finale individuelle et n'a pas été alignée dans le saut. Dans sa spécialité les barres asymétriques, elle a récolté 15.400 points soit plus encore que lors des qualifications (15.366 meilleur score de dimanche).

LEE PRÊTE A RIVALISER AVEC DERWAEL

Cette fois sa grande rivale l'Américaine Sunisa Lee, avec un programme plus difficile (6.8 contre 6.7 à Derwael) a obtenu elle aussi 15.400. La finale de l'agrès de dimanche s'annonce très indécise. Maellyse Brassart était aussi un peu déçue de la prestation d'ensemble. "Notre but c'était de faire notre maximum. Nous étions déjà contentes d'être en finale. Il y a eu des erreurs, mais nous avons appris de cette expérience."

La Belgique a terminé huitième du concours général féminin par équipes de gymnastique. Maellyse Brassart, Nina Derwael, Lisa Vaelen et Jutta Verkest ont obtenu un score total de 159,695 points. La Russie, qui concourt sous bannière neutre, a été titrée devant les Etats-Unis, privés de Simone Biles après la première rotation, et la Grande-Bretagne. Pour la première finale de leur histoire, les Belges entamaient le concours à la poutre. Derwael obtenait une note de 13,866, Verkest de 12,200 et Brassart de 10,933, pour un total de 50,065. La deuxième rotation voyait la Belgique engagée au sol. Derwael engrangeait 13,366 points, Verkest 13,066 et Vaelen 12,900. Au saut, Vaelen recevait un score de 14,233, Brassart de 14,033 et Verkest de 13,466. La Belgique concluait par les barres asymétriques, où Derwael, double championne du monde de la discipline, obtenait une note de 15,400, en guise de répétition générale avant la finale du concours générale (jeudi) et surtout de celui par agrès (dimanche). Vaelen terminait avec 13,766 et Verkest avec 12,466. Ce qui donnait un total de 159,695 points aux Belges, huitièmes et dernières de cette finale.L'OR POUR LA RUSSIELa Russie, composée de Lilia Akhaimova, Viktoria Listunova, Angelina Melnikova et Vladislava Urazova, a été titrée avec un total de 169,528 points. Médaillées d'argent en 2012 et 2016, les Russes décrochent un premier titre dans le concours féminin par équipes depuis celui de l'équipe unifiée, réunissant des athlètes de douze des quinze anciennes Républiques socialistes soviétiques, en 1992 à Barcelone. Double tenants du titre, les Etats-Unis ont perdu leur star Simone Biles après la première rotation, le saut, en raison d'un "problème médical". Les Américaines ont dès lors dû se contenter de l'argent, avec 166,096 points. La Grande-Bretagne (164,096) a décroché le bronze, devançant de peu l'Italie (163,638). "UNE MOINS BONNE PRESTATION" Après la 5e place dimanche en qualifications, la déception était perceptible dans les rangs de la Belgym team."C'était la première fois qu'on disputait la finale. C'était très différent des qualifications et ce fut un peu moins bon qu'il y a deux jours", a reconnu Nina Derwael. "Je pense qu'on avait encore un peu la fatigue de dimanche. Au départ, c'était un rêve de participer à la finale donc c'est un début de Jeux réussi." Le système était différent puisque les trois gymnastes alignées à chaque agrès voyaient leur score pris en compte. En qualification, une marge d'erreur subsistait puisque les trois meilleurs scores des quatre gymnastes étaient retenus. Dimanche, les Belges avaient obtenu 163.895 points. Mardi soir, le total fut de 159.695. Nina Derwael a été ménagée en vue de sa finale individuelle et n'a pas été alignée dans le saut. Dans sa spécialité les barres asymétriques, elle a récolté 15.400 points soit plus encore que lors des qualifications (15.366 meilleur score de dimanche).LEE PRÊTE A RIVALISER AVEC DERWAELCette fois sa grande rivale l'Américaine Sunisa Lee, avec un programme plus difficile (6.8 contre 6.7 à Derwael) a obtenu elle aussi 15.400. La finale de l'agrès de dimanche s'annonce très indécise. Maellyse Brassart était aussi un peu déçue de la prestation d'ensemble. "Notre but c'était de faire notre maximum. Nous étions déjà contentes d'être en finale. Il y a eu des erreurs, mais nous avons appris de cette expérience."