Katarina Johnson-Thompson figure dans la sélection des 72 athlètes britanniques qui défendront les couleurs de la Grande-Bretagne aux Jeux Olympiques de Tokyo. 'KJT', la principale rivale de Nafi Thiam en heptathlon, devra cependant "montrer qu'elle est en bonne forme physique", après une blessure au tendon d'Achille.

Johnson-Thompson avait battu Thiam, alors championne du monde en titre, lors des Championnats du monde 2019 à Doha. Fin janvier, elle avait a annoncé qu'elle s'était blessée au tendon d'Achille à la fin de l'année 2020, mais avait souligné que Tokyo était toujours son objectif. Elle aimerait y arracher le titre olympique à Thiam après son titre mondial. À Rio 2016, Johnson-Thompson a dû se contenter de la sixième place.

L'équipe d'athlétisme britannique pour Tokyo est composée de 72 athlètes avec comme principaux noms Dina Asher-Smith (championne du monde du 200 m) et Laura Muir (championne d'Europe du 1 500 m).

Katarina Johnson-Thompson figure dans la sélection des 72 athlètes britanniques qui défendront les couleurs de la Grande-Bretagne aux Jeux Olympiques de Tokyo. 'KJT', la principale rivale de Nafi Thiam en heptathlon, devra cependant "montrer qu'elle est en bonne forme physique", après une blessure au tendon d'Achille. Johnson-Thompson avait battu Thiam, alors championne du monde en titre, lors des Championnats du monde 2019 à Doha. Fin janvier, elle avait a annoncé qu'elle s'était blessée au tendon d'Achille à la fin de l'année 2020, mais avait souligné que Tokyo était toujours son objectif. Elle aimerait y arracher le titre olympique à Thiam après son titre mondial. À Rio 2016, Johnson-Thompson a dû se contenter de la sixième place. L'équipe d'athlétisme britannique pour Tokyo est composée de 72 athlètes avec comme principaux noms Dina Asher-Smith (championne du monde du 200 m) et Laura Muir (championne d'Europe du 1 500 m).