Déjà sacrée sur la descente olympique, Maze, 30 ans, a devancé l'Autrichienne Anna Fenninger, 2e, et la tenante du titre, l'Allemande Viktoria Rebensburg, 3e. La Slovène a terminé avec 7/100e d'avance sur Fenninger et 27/100e sur Rebensburg.

Heureuse au tirage la veille avec le dossard N.1, la championne slovène avait dominé la première manche, sous la pluie et la neige mêlées, devançant la Suédoise Jessica Lindell-Vikarby et l'Italienne Nadia Fanchini, de 52 et 65/100e. Fanchini a finalement terminé au pied du podium, 4e à 38/100 de Maze.

A la peine cette saison, loin de son standard de l'exercice 2012-2013, quand elle avait survolé la Coupe du monde (23 podiums), Maze est la meilleure géantiste des dernières années. Championne du monde 2011 à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), elle avait pris l'argent un an auparavant aux Jeux de Vancouver.

Fenninger, quatrième à l'issue de la première manche, avait remporté l'or du super-G samedi.

Déjà sacrée sur la descente olympique, Maze, 30 ans, a devancé l'Autrichienne Anna Fenninger, 2e, et la tenante du titre, l'Allemande Viktoria Rebensburg, 3e. La Slovène a terminé avec 7/100e d'avance sur Fenninger et 27/100e sur Rebensburg. Heureuse au tirage la veille avec le dossard N.1, la championne slovène avait dominé la première manche, sous la pluie et la neige mêlées, devançant la Suédoise Jessica Lindell-Vikarby et l'Italienne Nadia Fanchini, de 52 et 65/100e. Fanchini a finalement terminé au pied du podium, 4e à 38/100 de Maze. A la peine cette saison, loin de son standard de l'exercice 2012-2013, quand elle avait survolé la Coupe du monde (23 podiums), Maze est la meilleure géantiste des dernières années. Championne du monde 2011 à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), elle avait pris l'argent un an auparavant aux Jeux de Vancouver. Fenninger, quatrième à l'issue de la première manche, avait remporté l'or du super-G samedi.