Tia Hellebaut s'est difficilement qualifiée pour la finale du concours de saut en hauteur des championnats du monde d'athlétisme en salle, ce vendredi matin à Istanbul, en Turquie. Elle a même frôlé l'élimination lorsqu'elle n'a franchi 1m92 qu'à son troisième essai. Elle a ensuite dû s'y reprendre à deux fois pour réussir 1m95, la hauteur minimale à franchir pour aller en finale.

"C'était palpitant, mais dans ces conditions j'atteins souvent mon meilleur niveau. Cela a à nouveau été le cas aujourd'hui", a déclaré la championne olympique au micro de Sporza. "J'ai eu besoin de plus de sauts que ce que j'avais espéré. L'échauffement n'a pas été optimal et j'ai eu besoin de beaucoup de temps pour mettre mon élan au point. C'était irrégulier comme lors de mes dernières compétitions. Mes sauts réussis étaient très bons, je dois garder cela à l'esprit".

"A 1m92, j'étais fâchée sur moi-même, mais je n'avais plus beaucoup le choix. En finale, je devrai courir et sauter simplement, et accélérer dans mon élan. Ce n'est pour l'instant pas le cas. Espérons que cela aille mieux samedi", a ajouté Tia Hellebaut, dont le meilleur résultat depuis son retour à la compétition en janvier dernier est un saut à 1m97.

La finale aura lieu samedi à partir de 17h15. Tia Hellebaut y sera opposée à la Russe Anna Chicherova, la Suédoise Ebba Jungmark, l'Italienne Antonietta Di Martino, l'Américaine Chaunté Howard Lowe, l'Ouzbèke Svetlana Radzivil, l'Espagnole Ruth Beitia et la Roumaine Esthera Petre.

Plus tôt dans la journée, Jan Van Den Broeck s'était qualifié pour les demi-finales du 800 m messieurs en gagnant sa série en 1:52.65, le 17e chrono des engagés.

Eline Berings, la 3e Belge engagée en Turquie, disputera les séries du 60 m haies ce vendredi après-midi.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Tia Hellebaut s'est difficilement qualifiée pour la finale du concours de saut en hauteur des championnats du monde d'athlétisme en salle, ce vendredi matin à Istanbul, en Turquie. Elle a même frôlé l'élimination lorsqu'elle n'a franchi 1m92 qu'à son troisième essai. Elle a ensuite dû s'y reprendre à deux fois pour réussir 1m95, la hauteur minimale à franchir pour aller en finale. "C'était palpitant, mais dans ces conditions j'atteins souvent mon meilleur niveau. Cela a à nouveau été le cas aujourd'hui", a déclaré la championne olympique au micro de Sporza. "J'ai eu besoin de plus de sauts que ce que j'avais espéré. L'échauffement n'a pas été optimal et j'ai eu besoin de beaucoup de temps pour mettre mon élan au point. C'était irrégulier comme lors de mes dernières compétitions. Mes sauts réussis étaient très bons, je dois garder cela à l'esprit". "A 1m92, j'étais fâchée sur moi-même, mais je n'avais plus beaucoup le choix. En finale, je devrai courir et sauter simplement, et accélérer dans mon élan. Ce n'est pour l'instant pas le cas. Espérons que cela aille mieux samedi", a ajouté Tia Hellebaut, dont le meilleur résultat depuis son retour à la compétition en janvier dernier est un saut à 1m97. La finale aura lieu samedi à partir de 17h15. Tia Hellebaut y sera opposée à la Russe Anna Chicherova, la Suédoise Ebba Jungmark, l'Italienne Antonietta Di Martino, l'Américaine Chaunté Howard Lowe, l'Ouzbèke Svetlana Radzivil, l'Espagnole Ruth Beitia et la Roumaine Esthera Petre. Plus tôt dans la journée, Jan Van Den Broeck s'était qualifié pour les demi-finales du 800 m messieurs en gagnant sa série en 1:52.65, le 17e chrono des engagés. Eline Berings, la 3e Belge engagée en Turquie, disputera les séries du 60 m haies ce vendredi après-midi. Sportfootmagazine.be, avec Belga