Teddy Riner a décroché la médaille de bronze en catégorie plus de 100 kilos des épreuves de judo des Jeux Olympiques de Tokyo, vendredi, au Nippon Budokan. Le Français, double champion olympique en titre, a battu dans le combat pour le bronze le Japonais Hisayoshi Harasawa.

Champion olympique des +100 kg en 2012 à Londres et en 2016 à Rio, Teddy Riner, 32 ans, aurait pu devenir le deuxième judoka de l'histoire à décrocher trois médailles d'or d'affilée. Mais il a été éliminé en quarts de finale par le Russe Tamerlan Bashaev.

Envoyé en repêchages, le Français a battu le Brésilien Rafael Silva puis Harasawa, à chaque fois sur ippon, pour décrocher une quatrième médaille olympique, une deuxième en bronze après celle de Pékin 2008.

Dix fois champion du monde, Riner était arrivé à Tokyo dans l'incertitude, en raison d'une blessure contractée il y a cinq mois au ligament croisé du genou gauche, une blessure seulement révélée récemment.

Le Japonais Tadahiro Nomura restera le seul à avoir été triple champion olympique, lui qui a décroché l'or en - 60 kg, en 2000, 2004 et 2008.

Dans la foulée, le titre olympique est revenu à Lukas Krpalek. Le Tchèque de 30 ans, 4e mondial dans la catégorie, a battu le Géorgien Guram Tushishvili grâce à un ippon alors que le combat se dirigeait vers le golden score. C'est le second titre olympique pour Krpalek, sacré à Rio en moins de 100 kg. Krpalek compte aussi deux titres de champion du monde, acquis en 2014 (-100 kg) et 2019 (+100 kg).

Teddy Riner a décroché la médaille de bronze en catégorie plus de 100 kilos des épreuves de judo des Jeux Olympiques de Tokyo, vendredi, au Nippon Budokan. Le Français, double champion olympique en titre, a battu dans le combat pour le bronze le Japonais Hisayoshi Harasawa. Champion olympique des +100 kg en 2012 à Londres et en 2016 à Rio, Teddy Riner, 32 ans, aurait pu devenir le deuxième judoka de l'histoire à décrocher trois médailles d'or d'affilée. Mais il a été éliminé en quarts de finale par le Russe Tamerlan Bashaev. Envoyé en repêchages, le Français a battu le Brésilien Rafael Silva puis Harasawa, à chaque fois sur ippon, pour décrocher une quatrième médaille olympique, une deuxième en bronze après celle de Pékin 2008. Dix fois champion du monde, Riner était arrivé à Tokyo dans l'incertitude, en raison d'une blessure contractée il y a cinq mois au ligament croisé du genou gauche, une blessure seulement révélée récemment. Le Japonais Tadahiro Nomura restera le seul à avoir été triple champion olympique, lui qui a décroché l'or en - 60 kg, en 2000, 2004 et 2008.Dans la foulée, le titre olympique est revenu à Lukas Krpalek. Le Tchèque de 30 ans, 4e mondial dans la catégorie, a battu le Géorgien Guram Tushishvili grâce à un ippon alors que le combat se dirigeait vers le golden score. C'est le second titre olympique pour Krpalek, sacré à Rio en moins de 100 kg. Krpalek compte aussi deux titres de champion du monde, acquis en 2014 (-100 kg) et 2019 (+100 kg).