Cela s'est passé il y a peu, lors de la première manche du slalom de la Coupe du monde de ski à Méribel. Julien Lizeroux, trois victoires en Coupe du monde à son actif, a pris un départ énergique, un peu trop peut-être...

"J'ai tout donné dès le départ et en poussant, j'ai les deux bâtons qui ont ripé. Quand on a plus d'appui et qu'on met tout ce qu'on a, ça fait une roulade avant", a expliqué Julien Lizeroux à L'Equipe après sa chute.

Cela s'est passé il y a peu, lors de la première manche du slalom de la Coupe du monde de ski à Méribel. Julien Lizeroux, trois victoires en Coupe du monde à son actif, a pris un départ énergique, un peu trop peut-être..."J'ai tout donné dès le départ et en poussant, j'ai les deux bâtons qui ont ripé. Quand on a plus d'appui et qu'on met tout ce qu'on a, ça fait une roulade avant", a expliqué Julien Lizeroux à L'Equipe après sa chute.