Battue 7-2 par la Britannique Jade Jones, numéro 1 mondiale et championne olympique en titre, en quarts de finale, Raheleh Asemani avait gagné le droit de se battre pour le bronze en dominant 12-0 la Marocaine Naima Bakkal en repêchages. Raheleh Asemani, d'origine iranienne, faisait partie de l'équipe des réfugiés soutenue par le CIO, le Comité international olympique, et a obtenu la nationalité belge juste avant les jeux de Rio pour lesquelles elle s'était qualifiée.

Battue 7-2 par la Britannique Jade Jones, numéro 1 mondiale et championne olympique en titre, en quarts de finale, Raheleh Asemani avait gagné le droit de se battre pour le bronze en dominant 12-0 la Marocaine Naima Bakkal en repêchages. Raheleh Asemani, d'origine iranienne, faisait partie de l'équipe des réfugiés soutenue par le CIO, le Comité international olympique, et a obtenu la nationalité belge juste avant les jeux de Rio pour lesquelles elle s'était qualifiée.