Sur la piste très rapide du stade olympique de Tokyo, les deux Américaines ont couru plus rapidement que l'ancien record du monde de McLaughlin (51.90) réalisé en juin 2021.

Mais grâce à un incroyable finish, la Californienne de 21 ans s'est imposée en 51.46 afin de devancer sa compatriote Dalilah Muhammad, qui a réalisé la 2e performance de tous les temps dans un chrono de 51.58.

La Néerlandaise Femke Bol a complété le podium grâce à un temps de 52.03, nouveau record d'Europe.

Sur la piste très rapide du stade olympique de Tokyo, les deux Américaines ont couru plus rapidement que l'ancien record du monde de McLaughlin (51.90) réalisé en juin 2021. Mais grâce à un incroyable finish, la Californienne de 21 ans s'est imposée en 51.46 afin de devancer sa compatriote Dalilah Muhammad, qui a réalisé la 2e performance de tous les temps dans un chrono de 51.58. La Néerlandaise Femke Bol a complété le podium grâce à un temps de 52.03, nouveau record d'Europe.