Il est champion olympique, double champion du monde et détient le record du monde en décathlon. Le week-end dernier, à Portland, sa ville natale, il a décroché son troisième sacre mondial en salle. "La route du succès est loin d'être facile", explique Ashton Eaton. "Les gens ne retiennent que nos exploits, nos victoires, voire nos participations, et ça crée une image fausse, celle d'extraterrestres. La vérité, c'est que nous échouons plus souvent que nous ne réussissons, que nous avons aussi des jours sans. Beaucoup d'athlètes échouent."

Pour rendre les sportifs de haut niveau plus humains et pour inspirer tous les athlètes au monde, l'Américain et sa femme, l'heptathlonienne Brianne Theisen-Eaton, ont lancé #WhatsYourGold. Les sportifs amateurs, qui doivent avoir au moins 18 ans, peuvent poster sur Twitter ou Instagram une photo, un texte, une vidéo ou une combinaison des trois. Ils doivent montrer leurs problèmes physiques et mentaux, la manière dont ils en sortent et atteignent - ou non - leurs objectifs. Celui ou celle qui aura posté le meilleur récit d'ici le 1er juin gagnera un voyage pour deux aux JO.

"Nous voulons que chacun choisisse, à son niveau, sa médaille d'or et se livre à fond", explique Eaton. "Nous espérons que via #WhatsYourGold, les gens comprennent ce que représente la réalisation d'un rêve. Ils doivent être conscients que les échecs font partie du processus et qu'ils ne sont pas synonymes de fin du monde."

Via #WhatsYourGold et leur site weareeaton.com, Eaton (28 ans) et Theisen-Eaton (27 ans) vont montrer leur préparation pour Rio. Eaton vise un deuxième titre olympique en décathlon, sa femme canadienne une première médaille en heptathlon, après une médaille d'argent au Mondial de Pékin. "Pour que les gens réalisent ce qu'être un sportif professionnel veut dire."

Par Jonas Creteur

Il est champion olympique, double champion du monde et détient le record du monde en décathlon. Le week-end dernier, à Portland, sa ville natale, il a décroché son troisième sacre mondial en salle. "La route du succès est loin d'être facile", explique Ashton Eaton. "Les gens ne retiennent que nos exploits, nos victoires, voire nos participations, et ça crée une image fausse, celle d'extraterrestres. La vérité, c'est que nous échouons plus souvent que nous ne réussissons, que nous avons aussi des jours sans. Beaucoup d'athlètes échouent."Pour rendre les sportifs de haut niveau plus humains et pour inspirer tous les athlètes au monde, l'Américain et sa femme, l'heptathlonienne Brianne Theisen-Eaton, ont lancé #WhatsYourGold. Les sportifs amateurs, qui doivent avoir au moins 18 ans, peuvent poster sur Twitter ou Instagram une photo, un texte, une vidéo ou une combinaison des trois. Ils doivent montrer leurs problèmes physiques et mentaux, la manière dont ils en sortent et atteignent - ou non - leurs objectifs. Celui ou celle qui aura posté le meilleur récit d'ici le 1er juin gagnera un voyage pour deux aux JO."Nous voulons que chacun choisisse, à son niveau, sa médaille d'or et se livre à fond", explique Eaton. "Nous espérons que via #WhatsYourGold, les gens comprennent ce que représente la réalisation d'un rêve. Ils doivent être conscients que les échecs font partie du processus et qu'ils ne sont pas synonymes de fin du monde."Via #WhatsYourGold et leur site weareeaton.com, Eaton (28 ans) et Theisen-Eaton (27 ans) vont montrer leur préparation pour Rio. Eaton vise un deuxième titre olympique en décathlon, sa femme canadienne une première médaille en heptathlon, après une médaille d'argent au Mondial de Pékin. "Pour que les gens réalisent ce qu'être un sportif professionnel veut dire."Par Jonas Creteur