L'entraîneur des Golden State Warriors, Steve Kerr, a été officiellement nommé à la tête de la sélection des États-Unis de basketball en remplacement de Gregg Popovich, a annoncé lundi la fédération américaine de basket.

"Kerr dirigera en tant que sélectionneur l'équipe nationale des États-Unis de 2022 à 2024", a indiqué dans un communiqué USA Basketball, confirmant des informations relayées dans la presse en début de mois. Triple champion NBA à la tête des Warriors (2015, 2017 et 2018), Steve Kerr était déjà l'adjoint de Popovich, dont le départ était déjà entériné à l'issue du sacre olympique à Tokyo. "Notre objectif, bien sûr, est de gagner et de rendre notre pays fier. Nous allons travailler dur pour cela", a réagi l'ex-coéquipier de Michael Jordan à Chicago.

Deux grands rendez-vous l'attendent: la Coupe du monde 2023 aux Philippines, au Japon et en Indonésie, où le Team USA tâchera de reprendre le titre mondial perdu en 2019 à la suite de l'élimination en quarts de finale contre la France ; puis viendront les Jeux Olympiques de Paris en 2024 où ils devront défendre leur médaille d'or conquise au Japon. Deux tournois pour lesquels les États-Unis doivent encore formellement se qualifier.

Pour l'assister, Steve Kerr aura comme adjoint l'entraîneur du Miami Heat Erik Spoelstra, celui des Phoenix Suns Monty Williams et celui de l'équipe universitaire de Gonzaga Mark Few.

L'entraîneur des Golden State Warriors, Steve Kerr, a été officiellement nommé à la tête de la sélection des États-Unis de basketball en remplacement de Gregg Popovich, a annoncé lundi la fédération américaine de basket."Kerr dirigera en tant que sélectionneur l'équipe nationale des États-Unis de 2022 à 2024", a indiqué dans un communiqué USA Basketball, confirmant des informations relayées dans la presse en début de mois. Triple champion NBA à la tête des Warriors (2015, 2017 et 2018), Steve Kerr était déjà l'adjoint de Popovich, dont le départ était déjà entériné à l'issue du sacre olympique à Tokyo. "Notre objectif, bien sûr, est de gagner et de rendre notre pays fier. Nous allons travailler dur pour cela", a réagi l'ex-coéquipier de Michael Jordan à Chicago. Deux grands rendez-vous l'attendent: la Coupe du monde 2023 aux Philippines, au Japon et en Indonésie, où le Team USA tâchera de reprendre le titre mondial perdu en 2019 à la suite de l'élimination en quarts de finale contre la France ; puis viendront les Jeux Olympiques de Paris en 2024 où ils devront défendre leur médaille d'or conquise au Japon. Deux tournois pour lesquels les États-Unis doivent encore formellement se qualifier. Pour l'assister, Steve Kerr aura comme adjoint l'entraîneur du Miami Heat Erik Spoelstra, celui des Phoenix Suns Monty Williams et celui de l'équipe universitaire de Gonzaga Mark Few.