En vue de la lutte pour le titre, Charleroi s'est offert l'ancien international français Rodrigue Beaubois.

Beaubois, 26 ans, est né en Guadeloupe et a commencé sa carrière à Cholet, en France. En 2009, il est arrivé en NBA, via la draft, à Oklahoma City. Il a ensuite rejoint les Dallas Mavericks en 2011 avec lesquels ia disputé près de 200 matches jusqu'en 2013 et, surtout, remporté le titre NBA en 2011 contre Miami Heat.

Une fracture à la main en 2013 a ralenti sa carrière. Il était sans contrat depuis juillet dernier et espère relancer sa carrière au Spirou Charleroi, qu'il a vu vaincre vaincre Kangoeroes Basket Willebroek 96-78 mercredi soir au Spiroudôme, juste après avoir débarqué à Charleroi.

"Je suis venu pour retrouver le plaisir de jouer après ma blessure", explique Rodrigue Beaubois sur le site du Spirou. "Il reste pas mal de matches à jouer et cela représente un challenge intéressant pour moi. J'ai l'intention d'aider Charleroi à gagner un trophée..."

L'arrivée spectaculaire de Rodrigue Beaubois, un combo-guard (poste 1-2) créateur, permet au Spirou de pallier le départ de Devin Green pour motifs extra-sportifs.

Jacques Stas l'a suivi tout au long de sa revalidation en espérant le voir former un parfait binôme avec Demond Mallet, avant de repartir en NBA.

En vue de la lutte pour le titre, Charleroi s'est offert l'ancien international français Rodrigue Beaubois. Beaubois, 26 ans, est né en Guadeloupe et a commencé sa carrière à Cholet, en France. En 2009, il est arrivé en NBA, via la draft, à Oklahoma City. Il a ensuite rejoint les Dallas Mavericks en 2011 avec lesquels ia disputé près de 200 matches jusqu'en 2013 et, surtout, remporté le titre NBA en 2011 contre Miami Heat. Une fracture à la main en 2013 a ralenti sa carrière. Il était sans contrat depuis juillet dernier et espère relancer sa carrière au Spirou Charleroi, qu'il a vu vaincre vaincre Kangoeroes Basket Willebroek 96-78 mercredi soir au Spiroudôme, juste après avoir débarqué à Charleroi. "Je suis venu pour retrouver le plaisir de jouer après ma blessure", explique Rodrigue Beaubois sur le site du Spirou. "Il reste pas mal de matches à jouer et cela représente un challenge intéressant pour moi. J'ai l'intention d'aider Charleroi à gagner un trophée..." L'arrivée spectaculaire de Rodrigue Beaubois, un combo-guard (poste 1-2) créateur, permet au Spirou de pallier le départ de Devin Green pour motifs extra-sportifs. Jacques Stas l'a suivi tout au long de sa revalidation en espérant le voir former un parfait binôme avec Demond Mallet, avant de repartir en NBA.