Van Snick (IJF 10), double championne d'Europe (2015 et 2016) en moins de 48kg, a été battue par la locale Gefen Primo (IJF 53), qui a démontré qu'elle avait des qualités de puissance malgré ses 18 ans. L'Israélienne, qui a également fait parler sa taille pendant le combat, a presque inscrit un waza-ari à la mi-combat. Notre compatriote, malgré des attaques répétées, n'est jamais parvenue à faire bouger le marquoir. Quatre secondes avant la fin du temps réglementaire, Van Snick a même reçu une deuxième pénalité.

Après 13 secondes dans le Golden Score, la Liégeoise est sortie du tatami quelques instants pour soigner une lèvre ensanglantée. Au retour, c'est finalement Gefen Primo qui a validé son ticket pour le tour suivant, Van Snick étant coupable d'une troisième pénalité.