Soixante-six sportifs de haut niveau disposeront en 2022 d'un contrat avec l'ADEPS, l'Administration générale du sport en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB). La liste a été officialisée vendredi. Elle concerne dix-neuf disciplines. Si le chiffre est stable par rapport à l'an dernier. La proportion de femmes est en légère augmentation avec désormais vingt-huit sportives soit 42% du total.

"En 2021, nos sportifs francophones sont montés sur 97 podiums mondiaux et européens", s'est félicité Alain Laitat, l'administrateur général de l'ADEPS. Avec comme points d'orgue les titres olympique de Nafi Thiam et paralympiques de Michèle George.

Les 66 contrats signés pour un an se répartissent en trente-deux contrats Rosetta (premier emploi en Wallonie) dont sept nouveaux, douze équivalents temps plein et vingt à mi-temps. Vingt-et-un contrats APE (aide à la promotion de l'emploi), dont trois nouveaux, dix-neuf à temps plein et deux à mi-temps; onze contrats ACS (agent contractuel subventionné), dont six nouveaux, huit à temps plein et trois à mi-temps; plus deux contrats PP (plan programme, des contrats qui s'ajoutent au quota prévu) à plein temps complètent le dispositif. Quinze nouveaux contrats (ou type de contrats) ont été signés. Jaouad Achab (taekwondo/APE), Badir Achab (taekwondo/ACS), Si Mohamed Ketbi (taekwondo/ACS), Raheleh Asemani (taekwondo/PP), Klison Mapreni (goalball handisports/ACS), Maxime Gentges (gymnastique/PP), Victor Wegnez (hockey/ACS) et Claire Orcel (athlétisme/ACS) étaient déjà bénéficaires d'un autre contrat.

Charlotte Englebert (hockey/Rosetta) et Emma Puvrez (hockey/Rosetta), Maximilien Drion du Chapois (ski alpinisme/trail en montagne/Rosetta), Emeline Detilleux (mountainbike/Rosetta), Léo Montulet (canoë-kayak/Rosetta), Abdul-Malik Umayev (judo/Rosetta) Tanguy Cosyns (hockey/ACS) sont de nouveaux contractuels.

Cynthia Bolingo (athlétisme), Tom Boon (hockey), Claire Michel (triathlon) et Wannes Van Laer (voile) apparaissent aussi dans la liste 2022.

En revanche, Arnaud Art (athlétisme), Elias Bracke (badminton), Loris Cresson (motocyclisme), Luana Debatty (karaté), Héloïse Doumont (escalade), Tiphaine Duquesne (hockey), Anne-Sophie Jura (judo), Clara Lassaux (badminton), Ryad Merhy (boxe), Anas Messaoudi (boxe) et Francesco Patera (boxe) n'ont plus de contrat ADEPS.

L'ADEPS encadre 63 fédérations et associations sportives reconnues (7.114 clubs et 703.421 affiliés). Quelque 1947 sportifs sont sous statut (sportif de haut niveau, espoir sportif, jeune talent, arbitre international, partenaire d'entraînement et sportif de haut niveau en reconversion).

Soixante-six sportifs de haut niveau disposeront en 2022 d'un contrat avec l'ADEPS, l'Administration générale du sport en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB). La liste a été officialisée vendredi. Elle concerne dix-neuf disciplines. Si le chiffre est stable par rapport à l'an dernier. La proportion de femmes est en légère augmentation avec désormais vingt-huit sportives soit 42% du total."En 2021, nos sportifs francophones sont montés sur 97 podiums mondiaux et européens", s'est félicité Alain Laitat, l'administrateur général de l'ADEPS. Avec comme points d'orgue les titres olympique de Nafi Thiam et paralympiques de Michèle George. Les 66 contrats signés pour un an se répartissent en trente-deux contrats Rosetta (premier emploi en Wallonie) dont sept nouveaux, douze équivalents temps plein et vingt à mi-temps. Vingt-et-un contrats APE (aide à la promotion de l'emploi), dont trois nouveaux, dix-neuf à temps plein et deux à mi-temps; onze contrats ACS (agent contractuel subventionné), dont six nouveaux, huit à temps plein et trois à mi-temps; plus deux contrats PP (plan programme, des contrats qui s'ajoutent au quota prévu) à plein temps complètent le dispositif. Quinze nouveaux contrats (ou type de contrats) ont été signés. Jaouad Achab (taekwondo/APE), Badir Achab (taekwondo/ACS), Si Mohamed Ketbi (taekwondo/ACS), Raheleh Asemani (taekwondo/PP), Klison Mapreni (goalball handisports/ACS), Maxime Gentges (gymnastique/PP), Victor Wegnez (hockey/ACS) et Claire Orcel (athlétisme/ACS) étaient déjà bénéficaires d'un autre contrat. Charlotte Englebert (hockey/Rosetta) et Emma Puvrez (hockey/Rosetta), Maximilien Drion du Chapois (ski alpinisme/trail en montagne/Rosetta), Emeline Detilleux (mountainbike/Rosetta), Léo Montulet (canoë-kayak/Rosetta), Abdul-Malik Umayev (judo/Rosetta) Tanguy Cosyns (hockey/ACS) sont de nouveaux contractuels. Cynthia Bolingo (athlétisme), Tom Boon (hockey), Claire Michel (triathlon) et Wannes Van Laer (voile) apparaissent aussi dans la liste 2022. En revanche, Arnaud Art (athlétisme), Elias Bracke (badminton), Loris Cresson (motocyclisme), Luana Debatty (karaté), Héloïse Doumont (escalade), Tiphaine Duquesne (hockey), Anne-Sophie Jura (judo), Clara Lassaux (badminton), Ryad Merhy (boxe), Anas Messaoudi (boxe) et Francesco Patera (boxe) n'ont plus de contrat ADEPS. L'ADEPS encadre 63 fédérations et associations sportives reconnues (7.114 clubs et 703.421 affiliés). Quelque 1947 sportifs sont sous statut (sportif de haut niveau, espoir sportif, jeune talent, arbitre international, partenaire d'entraînement et sportif de haut niveau en reconversion).