Coupable d'avoir tordu la lame d'un patin d'un Canadien à l'aide d'un machine utilisée pour régler la courbure des lames, Cho est suspendu jusqu'au 4 octobre 2014 et manquera donc les jeux Olympiques de Sotchi cet hiver.

"Dans sa déposition du 11 février 2013, M. Simon Cho a reconnu avoir endommagé la lame d'un patineur canadien, mais il a affirmé l'avoir fait à la demande de son entraîneur M. (Jae Su) Chun", indique lundi l'ISU dans ses attendus. La commission de discipline estime toutefois ne pas avoir suffisamment d'éléments prouvant l'implication directe de l'entraîneur dans les faits, tout en considérant qu'il avait été un "agent provocateur". L'entraîneur Chun a écopé d'une suspension de deux ans qui arrivera à terme le 25 août 2015.

Le patinage américain a déjà été sali par un scandale de rivalité. En 1994, la double médaillée olympique de patinage artistique Nancy Kerrigan avait été agressée par un inconnu et frappée à un genou avant les JO. L'assaillant était lié à sa rivale et compatriote Tonya Harding qui avait ensuite été interdite à vie de toute compétition de patinage artistique.

Coupable d'avoir tordu la lame d'un patin d'un Canadien à l'aide d'un machine utilisée pour régler la courbure des lames, Cho est suspendu jusqu'au 4 octobre 2014 et manquera donc les jeux Olympiques de Sotchi cet hiver. "Dans sa déposition du 11 février 2013, M. Simon Cho a reconnu avoir endommagé la lame d'un patineur canadien, mais il a affirmé l'avoir fait à la demande de son entraîneur M. (Jae Su) Chun", indique lundi l'ISU dans ses attendus. La commission de discipline estime toutefois ne pas avoir suffisamment d'éléments prouvant l'implication directe de l'entraîneur dans les faits, tout en considérant qu'il avait été un "agent provocateur". L'entraîneur Chun a écopé d'une suspension de deux ans qui arrivera à terme le 25 août 2015. Le patinage américain a déjà été sali par un scandale de rivalité. En 1994, la double médaillée olympique de patinage artistique Nancy Kerrigan avait été agressée par un inconnu et frappée à un genou avant les JO. L'assaillant était lié à sa rivale et compatriote Tonya Harding qui avait ensuite été interdite à vie de toute compétition de patinage artistique.