Débutant avec le trio Denayer-Dohmen-Wegnez dans l'entre-jeu, les Red Lions récupérèrent d'entrée beaucoup de balles au milieu du terrain. Il ne fallut pas plus de trois minutes à Felix Denayer pour inscrire le premier but du tournoi. Juste après une occasion en or manquée par Florent Van Aubel, l'Anversois ponctua un beau service d'Arthur Van Doren (1-0, 3e). Les hommes de Shane McLeod ne relâchèrent pas la pression. Ils pensèrent avoir doublé l'avance sur une reprise du capitaine Thomas Briels, mais les Red Caribous recoururent à l'arbitrage vidéo qui annula le but pour back-stick.

Un match maîtrisé par les Red Lions

Battus 7-2 lors de leur dernière confrontation avec les Belges en 2015, les Canadiens tentèrent de resserrer les lignes sans toutefois s'approcher de Vincent Vanasch, qui n'eut aucune balle à toucher avant le repos. Le premier penalty corner (pc) des Lions fut stoppé par Antoni Kindler, le gardien canadien, et la reprise de Loïck Luypaert fila au-dessus de la cage. C'est sur une belle feinte de corps de Nicolas De Kerpel que Briels inscrivit le deuxième but, bien valable cette fois, d'un tir à plat (2-0, 22e), permettant aux vice-champions olympique de rejoindre les vestiaires avec un avantage de deux buts. Sebastien Dockier vit sa déviation bien stoppée par Kindler dès la reprise et, sur l'action suivante, son tir fut mal cadré. Le sleep d'Alexander Hendrickx sur les 2e et 3e pc belges furent déviés et son 4e envoi passa à côté. Les Lions optèrent plus pour des actions individuelles afin de pénétrer dans le cercle adverse. La défense canadienne négocia bien le 5e pc belge.

Sur la contre-attaque, les hommes de Paul Bundy obtinrent leur premier pc. Vanasch plongea efficacement et fut bien présent sur la suite de l'action, mais dut s'incliner sur le pc suivant. La phase des Caribous amena un cafouillage dont Mark Pearson se montra le meilleur (2-1, 48e), ramenant son équipe dans la partie. La Belgique tenta de réagir. Cédric Charlier trouva le poteau, un centre de Briels resta sans réponse, les 6e et 7e pc ne donnèrent rien et le score n'évolua plus, au grand dam des Belges qui espéraient une entrée en matière plus prolifique après un début de rêve dans le match. Plus tard dans la journée, l'Inde, 5e mondiale, l'autre favorite du groupe, se mesurera à l'Afrique du Sud, qui avec son 15e rang est le pays le moins bien classé de la poule.

Prochain rendez-vous contre l'Inde

Dimanche, les Belges affronteront la nation hôte pour leur deuxième match, sans doute décisif pour la première place du groupe qualificative pour les quarts de finale. Ils termineront la phase de poules le samedi 8 décembre contre les Sud-Africians. Les 2e et 3e équipes de la poule pourront toutefois encore se hisser dans le top 8 du tournoi via des matchs de barrage. Médaillée d'argent aux JO de Rio et lors de l'Euro 2013 et 2017, la Belgique est toujours à la quête de son premier succès dans un tournoi majeur.