Le journal a retrouvé la société ambulancière qui a effectué le transport. Il s'agit d'une société basée à Viège, dans le Haut-Valais. Le responsable de la société, Mathias Volken, a confirmé au journal avoir été chargé du transport lundi, refusant de donner d'autres précisions.

Le voyage a été organisé par la famille et le personnel de Michael Schumacher comme une opération de services secrets, indique le journal. La société a reçu le contrat pour chercher un malade à Grenoble, sans savoir qu'il s'agissait de Michael Schumacher, car un faux nom lui avait été donné. Les ambulanciers ont dû remettre leurs téléphones portables lorsqu'ils ont vu le visage de Schumacher, qui aurait beaucoup maigri durant les 170 jours d'hospitalisation à Grenoble, après son grave accident de ski, en décembre 2013 à Méribel (France).

Hochements de tête Schumacher n'a pas parlé, mais il a communiqué avec les ambulanciers par des hochements de tête, durant les quelque 200 km du trajet Grenoble-Lausanne.

La famille de l'ex-pilote de F1 avait annoncé lundi que Schumacher était sorti du coma où il était plongé depuis son accident, et qu'il avait été transféré au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne. Le CHUV est un des meilleurs hôpitaux suisses, et compte de grands spécialistes en neurologie.

Le journal a retrouvé la société ambulancière qui a effectué le transport. Il s'agit d'une société basée à Viège, dans le Haut-Valais. Le responsable de la société, Mathias Volken, a confirmé au journal avoir été chargé du transport lundi, refusant de donner d'autres précisions. Le voyage a été organisé par la famille et le personnel de Michael Schumacher comme une opération de services secrets, indique le journal. La société a reçu le contrat pour chercher un malade à Grenoble, sans savoir qu'il s'agissait de Michael Schumacher, car un faux nom lui avait été donné. Les ambulanciers ont dû remettre leurs téléphones portables lorsqu'ils ont vu le visage de Schumacher, qui aurait beaucoup maigri durant les 170 jours d'hospitalisation à Grenoble, après son grave accident de ski, en décembre 2013 à Méribel (France). Hochements de tête Schumacher n'a pas parlé, mais il a communiqué avec les ambulanciers par des hochements de tête, durant les quelque 200 km du trajet Grenoble-Lausanne. La famille de l'ex-pilote de F1 avait annoncé lundi que Schumacher était sorti du coma où il était plongé depuis son accident, et qu'il avait été transféré au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne. Le CHUV est un des meilleurs hôpitaux suisses, et compte de grands spécialistes en neurologie.