Le champion allemand de Formule 1 Michael Schumacher, hospitalisé depuis trois mois et demi après un grave accident de ski, fait de "petits progrès" qui "nous donnent beaucoup de courage", a annoncé sa porte-parole, Sabine Kehm, dimanche soir.

"Il y a de petits progrès qui logiquement nous rendent très heureux et nous donnent aussi beaucoup de courage", a-t-elle affirmé à la première chaîne de télévision publique allemande ARD.

"Ce sont des petits moments de conscience et de réveil, et c'est en soi une bonne nouvelle", a-t-elle ajouté dans une émission consacrée à l'état de santé du pilote et relayée par la DH.

Elle a également précisé ce que signifiaient ces moments de conscience d'un point de vue médical. Un patient "peut être capable, même d'une façon très limitée, d'entrer en interaction avec son environnement", a-t-elle expliqué. "C'est une étape nécessaire pour pouvoir aller plus loin".

Enfin, Mme Kehm a déclaré qu'il était impossible de faire un pronostic sur l'évolution de l'état de santé de Schumacher. "Même les médecins n'en font pas. Chaque cas est un cas à part."

Le champion allemand de Formule 1 Michael Schumacher, hospitalisé depuis trois mois et demi après un grave accident de ski, fait de "petits progrès" qui "nous donnent beaucoup de courage", a annoncé sa porte-parole, Sabine Kehm, dimanche soir. "Il y a de petits progrès qui logiquement nous rendent très heureux et nous donnent aussi beaucoup de courage", a-t-elle affirmé à la première chaîne de télévision publique allemande ARD. "Ce sont des petits moments de conscience et de réveil, et c'est en soi une bonne nouvelle", a-t-elle ajouté dans une émission consacrée à l'état de santé du pilote et relayée par la DH. Elle a également précisé ce que signifiaient ces moments de conscience d'un point de vue médical. Un patient "peut être capable, même d'une façon très limitée, d'entrer en interaction avec son environnement", a-t-elle expliqué. "C'est une étape nécessaire pour pouvoir aller plus loin". Enfin, Mme Kehm a déclaré qu'il était impossible de faire un pronostic sur l'évolution de l'état de santé de Schumacher. "Même les médecins n'en font pas. Chaque cas est un cas à part."