Woods, revenu à la 26e place mondiale, est l'un des trois "choix du capitaine", Jim Furyk, aux côtés de ses compatriotes Bryson DeChambeau et Phil Mickelson.

Le "Tigre" participera pour la huitième fois à la Ryder Cup, affrontement biennal entre les meilleurs Américains et Européens qu'il n'a remportée qu'une seule fois dans sa carrière (1999).

Alors qu'il avait été nommé en début d'année vice-capitaine de l'équipe des Etats-Unis, Woods se concentrera exclusivement sur son rôle de joueur, a précisé Furyk.

"Nous sommes tous impatients de le retrouver en Ryder Cup, c'est excitant de le voir jouer à nouveau bien, en bonne santé, c'est un atout de poids de l'avoir dans notre équipe", a insisté le capitaine américain.

Woods, DeChambeau et Phil Mickelson ont rejoint huit joueurs déjà sélectionnés automatiquement au regard de leurs résultats, Brooks Koepka, Dustin Johnson, Justin Thomas, Patrick Reed, Bubba Watson, Jordan Spieth, Rickie Fowler et Webb Simpson.

Le nom du 12e et dernier joueur sera révélé le 10 septembre.

Les Etats-Unis sont les tenants du titre conquis à domicile en 2016 et vont tenter de conserver le trophée, ce qu'ils n'ont plus réussi depuis 25 ans.

Après quatre saisons catastrophiques entre 2014 et 2017 marquées par des blessures, opérations au dos et déboires personnels, Woods a fait forte impression depuis son retour sur les greens. Le joueur aux 14 titres du Grand Chelem a notamment terminé 2e du Championnat PGA et 6e du British Open.

Woods, revenu à la 26e place mondiale, est l'un des trois "choix du capitaine", Jim Furyk, aux côtés de ses compatriotes Bryson DeChambeau et Phil Mickelson. Le "Tigre" participera pour la huitième fois à la Ryder Cup, affrontement biennal entre les meilleurs Américains et Européens qu'il n'a remportée qu'une seule fois dans sa carrière (1999). Alors qu'il avait été nommé en début d'année vice-capitaine de l'équipe des Etats-Unis, Woods se concentrera exclusivement sur son rôle de joueur, a précisé Furyk."Nous sommes tous impatients de le retrouver en Ryder Cup, c'est excitant de le voir jouer à nouveau bien, en bonne santé, c'est un atout de poids de l'avoir dans notre équipe", a insisté le capitaine américain. Woods, DeChambeau et Phil Mickelson ont rejoint huit joueurs déjà sélectionnés automatiquement au regard de leurs résultats, Brooks Koepka, Dustin Johnson, Justin Thomas, Patrick Reed, Bubba Watson, Jordan Spieth, Rickie Fowler et Webb Simpson. Le nom du 12e et dernier joueur sera révélé le 10 septembre. Les Etats-Unis sont les tenants du titre conquis à domicile en 2016 et vont tenter de conserver le trophée, ce qu'ils n'ont plus réussi depuis 25 ans. Après quatre saisons catastrophiques entre 2014 et 2017 marquées par des blessures, opérations au dos et déboires personnels, Woods a fait forte impression depuis son retour sur les greens. Le joueur aux 14 titres du Grand Chelem a notamment terminé 2e du Championnat PGA et 6e du British Open.