Le Cléac'h, l'un des grands favoris de cette course transatlantique en solitaire avec son bateau volant de toute dernière génération, naviguait sur 5 m de creux avec des vents de 30-35 noeuds (55-65 km/h).

"Le bateau semble avoir chaviré suite à la rupture de son flotteur bâbord", selon son équipe.