"Mon objectif est de gagner en franchissant 6 mètres à Berlin", souligne le Français qui a déjà franchi cette barre à deux reprises cette saison dont une victoire avec 6,01 m samedi dernier à Nevers pour conforter son premier rang dans les tablettes mondiales de la saison.

Quant à possibilité de porter son propre record du monde à 6,17 m, hauteur qu'il a tentée sans succès à Nevers ? "Je peux comprendre que les spectateurs attendent de moi des records du monde mais ce n'est pas aussi simple. Pour y parvenir, il faut que tout se passe bien et que je sois en grande forme", rappelle le champion olympique dans une interview aux quotidiens berlinois BZ et national Bild.

Le sextuple champion d'Europe (3 titres en plein air et autant en salle), âgé de 28 ans, se réjouit de revenir à Berlin où, aux Mondiaux 2009, il avait "gagné sa première médaille importante" qui "n'était que du bronze mais avait la valeur de l'or". Le meeting en salle de Berlin a lieu presque un an jour pour jour après ses 6,16 m réalisés à Donetsk (15 février) pour effacer des tablettes mondiales le record du monde du "tsar" Sergey Bubka.

Lavillenie rappelle au passage que l'objectif premier de la saison est la conquête "du titre mondial en plein air à Pékin" fin août car "c'est le seul qui (lui) manque" au palmarès.

"Mon objectif est de gagner en franchissant 6 mètres à Berlin", souligne le Français qui a déjà franchi cette barre à deux reprises cette saison dont une victoire avec 6,01 m samedi dernier à Nevers pour conforter son premier rang dans les tablettes mondiales de la saison. Quant à possibilité de porter son propre record du monde à 6,17 m, hauteur qu'il a tentée sans succès à Nevers ? "Je peux comprendre que les spectateurs attendent de moi des records du monde mais ce n'est pas aussi simple. Pour y parvenir, il faut que tout se passe bien et que je sois en grande forme", rappelle le champion olympique dans une interview aux quotidiens berlinois BZ et national Bild. Le sextuple champion d'Europe (3 titres en plein air et autant en salle), âgé de 28 ans, se réjouit de revenir à Berlin où, aux Mondiaux 2009, il avait "gagné sa première médaille importante" qui "n'était que du bronze mais avait la valeur de l'or". Le meeting en salle de Berlin a lieu presque un an jour pour jour après ses 6,16 m réalisés à Donetsk (15 février) pour effacer des tablettes mondiales le record du monde du "tsar" Sergey Bubka. Lavillenie rappelle au passage que l'objectif premier de la saison est la conquête "du titre mondial en plein air à Pékin" fin août car "c'est le seul qui (lui) manque" au palmarès.