"Pilote et co-pilote [Daniel Elena] sont indemnes mais l'arceau de sécurité est touché et l'équipage va devoir abandonner", a déclaré Yves Matton, le directeur de Citröen Racing. "Sébastien m'a dit qu'il roulait sur un rythme normal sans excès au moment où ils arrivaient sur un sommet, qui était suivi d'un virage à droite, et qu'il a tourné à gauche" a-t-il expliqué devant quelques journalistes à Faro.

Loeb, alors en 3e position au classement général, a quitté la route dans un tronçon de 14 km parcouru de nuit.

"On a regardé les images des reconnaissances et on pense qu'il a été influencé par un virage qui tournait légèrement à gauche juste avant. Il a bien entendu la note qui est arrivée au bon moment mais il ne l'a pas comprise. La route était sèche et les conditions normales pour ce genre de rallye sur terre. La voiture a roulé, a fait des tonneaux mais il n'y a jamais eu de gros chocs ", a conclu Yves Matton.

Neuville dans le top 5

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta WRC) a pris la tête du rallye à l'issue des quatre spéciales (ES1-ES4) de la première journée, devançant son coéquipier, le Norvégien Petter Solberg de 2 secondes 6/10.

Le Finlandais Mikko Hirvonen, troisième à 5 secondes du leader, devient le premier pilote Citröen après l'abandon de Sébastien Loeb.

Thierry Neuville (Citroën) pointe au 5e rang, à 34 secondes de Latvala.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Pilote et co-pilote [Daniel Elena] sont indemnes mais l'arceau de sécurité est touché et l'équipage va devoir abandonner", a déclaré Yves Matton, le directeur de Citröen Racing. "Sébastien m'a dit qu'il roulait sur un rythme normal sans excès au moment où ils arrivaient sur un sommet, qui était suivi d'un virage à droite, et qu'il a tourné à gauche" a-t-il expliqué devant quelques journalistes à Faro. Loeb, alors en 3e position au classement général, a quitté la route dans un tronçon de 14 km parcouru de nuit. "On a regardé les images des reconnaissances et on pense qu'il a été influencé par un virage qui tournait légèrement à gauche juste avant. Il a bien entendu la note qui est arrivée au bon moment mais il ne l'a pas comprise. La route était sèche et les conditions normales pour ce genre de rallye sur terre. La voiture a roulé, a fait des tonneaux mais il n'y a jamais eu de gros chocs ", a conclu Yves Matton. Neuville dans le top 5 Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta WRC) a pris la tête du rallye à l'issue des quatre spéciales (ES1-ES4) de la première journée, devançant son coéquipier, le Norvégien Petter Solberg de 2 secondes 6/10. Le Finlandais Mikko Hirvonen, troisième à 5 secondes du leader, devient le premier pilote Citröen après l'abandon de Sébastien Loeb. Thierry Neuville (Citroën) pointe au 5e rang, à 34 secondes de Latvala. Sportfootmagazine.be, avec Belga