Le marathon a attiré plus de 2.300 participants, soit plus qu'en 2017. Olivier Slosse, porte-parole de la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles, précise que 9.200 personnes ont aussi participé au demi-marathon, 1.800 au mini-marathon et 700 au Kids Run.

Il ajoute que 66 personnes ont eu besoin de soins médicaux, mais qu'il n'y a eu aucun cas grave parmi les interventions.

En moyenne, 100 à 150 soins sont prodigués pendant le marathon de Bruxelles. La Croix-Rouge de Belgique avait cette année mobilisé 150 secouristes pour couvrir l'événement et avait installé sept postes de soin sur le parcours. Le départ et l'arrivée ont eu lieu au parc du Cinquantenaire.

Le trafic a été totalement rétabli vers 15h00 avec la réouverture à la circulation du tunnel de Tervuren. Chez les hommes, la victoire du marathon est revenue au Kenyan Laban Cheruiyot, qui a bouclé la distance en 2h24'20".

Son compatriote Patrick Korir (2h28'01") s'est classé deuxième et le Belge Patrick Gijsels a complété le podium. Le froid a constitué une épreuve en soi, comme l'a lui-même reconnu le vainqueur qui a déclaré: "Je n'avais encore jamais couru dans des conditions si froides". Parmi les coureurs du marathon figurait l'ancien joueur de basket et manager du Spirou Charleroi Sebastien Bellin, qui a été victime des attentats à Brussels Airport en 2016.

"Je ne savais pas si j'allais pouvoir un jour recourir", a-t-il rappelé avant le départ.

"Si impossible que le défi puisse paraître, relevez-le étape par étape. Cela a été un objectif personnel pour moi et cela fait plaisir que des gens me prennent en exemple." Maxime Delvoie (1:09:58) s'est imposé dans le semi-marathon messieurs. Le Belge a devancé le Marocain Abdou Sihammane (1:11:14) et l'Ethiopien Ashenafi Bulle (1:11:43). Charlotte Monfils (1:23:58) a remporté le semi-marathon chez les dames. L'Italienne Michela Ciprietti (1:25:23) et la Belge Heidi Van Maele (1:26:34) ont pris les deuxième et troisième places.

Le marathon a attiré plus de 2.300 participants, soit plus qu'en 2017. Olivier Slosse, porte-parole de la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles, précise que 9.200 personnes ont aussi participé au demi-marathon, 1.800 au mini-marathon et 700 au Kids Run. Il ajoute que 66 personnes ont eu besoin de soins médicaux, mais qu'il n'y a eu aucun cas grave parmi les interventions. En moyenne, 100 à 150 soins sont prodigués pendant le marathon de Bruxelles. La Croix-Rouge de Belgique avait cette année mobilisé 150 secouristes pour couvrir l'événement et avait installé sept postes de soin sur le parcours. Le départ et l'arrivée ont eu lieu au parc du Cinquantenaire. Le trafic a été totalement rétabli vers 15h00 avec la réouverture à la circulation du tunnel de Tervuren. Chez les hommes, la victoire du marathon est revenue au Kenyan Laban Cheruiyot, qui a bouclé la distance en 2h24'20". Son compatriote Patrick Korir (2h28'01") s'est classé deuxième et le Belge Patrick Gijsels a complété le podium. Le froid a constitué une épreuve en soi, comme l'a lui-même reconnu le vainqueur qui a déclaré: "Je n'avais encore jamais couru dans des conditions si froides". Parmi les coureurs du marathon figurait l'ancien joueur de basket et manager du Spirou Charleroi Sebastien Bellin, qui a été victime des attentats à Brussels Airport en 2016. "Je ne savais pas si j'allais pouvoir un jour recourir", a-t-il rappelé avant le départ. "Si impossible que le défi puisse paraître, relevez-le étape par étape. Cela a été un objectif personnel pour moi et cela fait plaisir que des gens me prennent en exemple." Maxime Delvoie (1:09:58) s'est imposé dans le semi-marathon messieurs. Le Belge a devancé le Marocain Abdou Sihammane (1:11:14) et l'Ethiopien Ashenafi Bulle (1:11:43). Charlotte Monfils (1:23:58) a remporté le semi-marathon chez les dames. L'Italienne Michela Ciprietti (1:25:23) et la Belge Heidi Van Maele (1:26:34) ont pris les deuxième et troisième places.